TC Verviers - Un beau-père violent condamné à 30 mois de prison avec sursis

18/12/12 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Verviers a condamné mardi un Visétois de 30 ans à une peine de 30 mois de prison avec sursis pour des coups donnés à son beau-fils, âgé de 2 ans et demi au moment des faits. La maman de cet enfant est acquittée de la prévention de non-assistance à personne en danger mise à sa charge.

Le tribunal a stigmatisé le déferlement de violence dont a fait preuve le prévenu ainsi que son acharnement, portant des coups sur tout le corps "avec une telle force qu'il en résulte même des lésions au niveau des viscères abdominales." Le 22 septembre 2010, le Visétois avait la garde de l'enfant. Malade et pleurnichard, le gamin n'a pas accepté d'aller au lit. Le prévenu, énervé par cette situation, a alors donné de nombreux coups de pied et de poing. Blessé à la bouche, l'enfant sera soigné mais son état va empirer nécessitant une hospitalisation car le pronostic vital est dans un premier temps engagé. Les médecins descelleront de multiples lésions au thorax, à la tête, au cou, à l'abdomen, au dos ainsi que sur les membres inférieurs et supérieurs. Le prévenu devait aussi répondre de plusieurs scènes de coups sur l'enfant durant les 7 mois de vie commune avec la mère. Le tribunal a considéré que, malgré certaines interrogations de proches, ni le médecin de famille ni l'institutrice n'avait remarqué quelque chose d'anormal. Le prévenu, qui a été incarcéré durant 7 mois, a été acquitté de ces faits tout comme la mère de l'enfant en ce qui concerne la non-assistance à personne en danger. Le prévenu devra suivre un traitement psychologique pour soigner sa violence et son impulsivité. (PCA)

Nos partenaires