Plus de "gitan" à la police

Plus de "gitan" à la police

Les agents de police peuvent enregistrer, dans la banque de données générale de la police, les suspect ou auteurs de délits sous l'appellation "gitan" ou "tzigane" ("zigeuner", en néerlandais). Le Centre interfédéral pour l'égalité des chances demande à la police de cesser cette pratique.16 réactions