La sous-capacité policière aura un impact sur le plan national de sécurité

La sous-capacité policière aura un impact sur le plan national de sécurité

Le déficit de la capacité policière actuelle de l'ordre d'environ 15% "ne permet pas d'assumer toutes les opérations", a indiqué lundi, devant la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de Bruxelles, la commissaire générale de la police fédérale Catherine De Bolle.4 réactions