Dérapage raciste à la Chambre : Luk Van Biesen en remet une couche dans la presse

Dérapage raciste à la Chambre : Luk Van Biesen en remet une couche dans la presse

Le député Open Vld Luk Van Biesen a ravivé samedi les tensions nées de son dérapage raciste visant sa collègue socialiste Meryame Kitir, à la Chambre, en septembre dernier. Il dément dans une interview au Morgen avoir déclaré que'elle "ferait mieux de retourner au Maroc". "C'est faux, il n'y avait pas une once de racisme" dans ces propos, affirme-t-il.

Dérapage raciste à la chambre :"L'incident n'est pas clos"

Dérapage raciste à la chambre :"L'incident n'est pas clos"

La présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten estime que l'incident dont se serait rendu coupable son député fédéral Luk Van Biesen n'est pas clos après avoir convoqué celui-ci. "Nos députés ont une fonction d'exemple et doivent porter nos valeurs libérales toujours et partout. Il n'y a pas de place pour les mandataires qui ne reconnaissent pas ceci", a déclaré la présidente des libéraux flamands.