Bouchez le fou, Chastel le faible

Bouchez le fou, Chastel le faible

Le feu-follet MR montois Georges-Louis Bouchez est le poil à gratter de son président de parti, Olivier Chastel. L'homme est turbulent. Simple conseiller communal à Mons après avoir été évacué par le bourgmestre Elio Di Rupo, il se présentera contre Jacqueline Galant à la tête de la fédération Mons-Borinage, mi-décembre. 5 réactions