Nouvelle avancée dans la recherche contre le cancer du sein

Nouvelle avancée dans la recherche contre le cancer du sein

La ferroportine, protéine qui permet d'éliminer le fer des cellules de l'organisme, semble pouvoir influer sur le développement des tumeurs cancéreuses du sein. Selon des chercheurs américains du Centre Médical Baptiste de l'Université de Wake Forest (WFUBMC) en Caroline du Nord, le niveau de ferroportine est beaucoup plus faible dans les cas de cancers du sein qu'il ne l'est dans les autres tissus. Une découverte qui pourrait faire évoluer les recherches contre le cancer du sein