Ne jamais banaliser l'exclusion scolaire

Ne jamais banaliser l'exclusion scolaire

Un peu plus de 2000 exclusions scolaires sont signalées chaque année par les établissements scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Derrière les chiffres froids se trouvent des enfants, dont plus de 80 % de garçons et une part importante d'élèves du premier degré du secondaire et de troisième professionnelle.