La mère de la fillette retrouvée morte à Berck reconnaît l'avoir tuée

30/11/13 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Le Vif

(Belga) La femme arrêtée vendredi à Saint-Mandé a reconnu avoir tué la fillette retrouvée morte dix jours plus tôt à Berck-sur-Mer, dont elle est bien la mère, et doit être mise en examen pour assassinat samedi après son transfert dans le Pas-de-Calais.

La mère de la fillette retrouvée morte à Berck reconnaît l'avoir tuée

Dix jours après la découverte du corps, un pan du mystère se lève avec les aveux de la mère. Reste la question des motivations qu'elle invoquera pour justifier ou expliquer cet infanticide. Cette femme de 36 ans est attendue par un juge d'instruction en début d'après-midi au palais de justice de Boulogne-sur-Mer. Elle "a reconnu les faits", a indiqué le procureur adjoint de Boulogne Nathalie Bany. Le corps de l'enfant, âgé d'environ un an, avait été découvert le 20 novembre par des pêcheurs de crevettes, au petit matin, sur la plage de Berck. L'autopsie avait révélé "un oedème pulmonaire vraisemblablement consécutif à une noyade". Depuis, les enquêteurs tentaient de connaître son identité et celle de sa mère. Jeudi, le procureur de Boulogne-sur-Mer, Jean-Pierre Valensi, avait officialisé l'ouverture d'une information judiciaire pour "meurtre". Hébergée chez un homme à Saint-Mandé, en banlieue parisienne, la mère avait été interpellée à son arrivée à ce logement et placée en garde à vue vendredi vers 18H00. Elle aurait expliqué dans un premier temps être la mère d'une fille née en août 2012 mais assuré que sa propre mère avait emmené la fillette au Sénégal. Une source proche de l'enquête, confirmant samedi matin que la femme de 36 ans était bien la mère de la fillette, a confié de son côté que "ses premières explications aux enquêteurs ne sont guère convaincantes". (Belga)

Nos partenaires