Thaïlande: le décès du roi n'affectera pas la tenue des élections

17/10/16 à 07:03 - Mise à jour à 07:56

Source: Belga

La disparition du roi de Thaïlande Bhumibol, décédé jeudi, ne devrait pas affecter la tenue des élections prévues l'an prochain dans le pays d'Asie du sud-est, rapportent les médias thaïlandais lundi.

Thaïlande: le décès du roi n'affectera pas la tenue des élections

© Reuters

"Le gouvernement s'en tient fermement à la feuille de route pour la prochaine élection générale, et l'administration du pays n'opère pas dans un vide de pouvoir", a affirmé dimanche le porte-parole Sansern Kaewkamnerd, cité par le Bangkok Post.

Le gouvernement, sous la houlette de la junte militaire, a rassuré les Thaïlandais qu'en dépit du décès du Roi l'économie et le gouvernement fonctionneraient normalement. "Tout se passera selon la feuille de route", a également souligné le vice-Premier ministre Wissanu Krea-Ngam à la télévision vendredi.

Le pays entame une année de deuil en hommage au Roi, ciment de la population jusqu'à ses 88 ans. Les portraits du Roi pourront rester affichés dans les bâtiments officiels et privés, mais ne seront plus suspendus comme de coutume lors des festivités, a précisé le porte-parole.

Il n'est pas non plus exigé que les Thaïlandais restent vêtus des couleurs du deuil exclusivement, le noir ou le blanc, pour des raisons économiques. Mais il leur est demandé de ne pas porter de couleurs criardes ou de motifs, et d'accrocher un ruban blanc ou noir en signe de deuil.

Le prince héritier thaïlandais Maha Vajiralongkorn (64) ne devrait pas succéder officiellement à son père avant un an, a annoncé samedi soir le Premier ministre Prayuth Chan-ocha. La régence sera assurée par le chef du Conseil privé du Roi, Prem Tinsulanonda (96).

Le gouvernement a renforcé sa censure des médias étrangers, avec notamment la courverture de la BBC interrompue à plusieurs reprises durant le week-end.

Le ministre des Affaires étrangères thaïlandais a critiqué la couverture du décès du souverain par les médias étrangers et la période de deuil, affirmant que certains reportages étaient de nature "manipulatrice et provocatrice", rapporte l'agence Reuters.

Nos partenaires