Histoire et témoignages se mêlent au Musée de l'Armée lors de l'expo Belgique 1914-1945

05/09/13 à 12:59 - Mise à jour à 12:59

Source: Le Vif

(Belga) Le Musée royal de l'Armée et d'Histoire militaire accueillera du 6 septembre au 15 décembre 2013 l'exposition "Belgique 1914-1945. Parcours de témoins au coeur de la tourmente" mise sur pied par la Fondation Auschwitz et dont le vernissage a lieu jeudi soir à 18 heures.

L'exposition, itinérante, se présente sous la forme de 43 panneaux didactiques couvrant la période allant de la Première Guerre mondiale jusqu'à la libération des camps et au retour des déportés entre 1944 et 1946. La section finale de l'exposition s'intéresse à la constitution de la mémoire des camps et du génocide des Juifs et s'interroge sur la transmission de celle-ci, explique la Fondation Auschwitz. L'exposition s'ouvre donc sur le premier conflit mondial en insistant particulièrement sur le sort des populations civiles soumises aux pires exactions. L'exposition revient également sur les mouvements de populations consécutifs à l'éclatement des Empires centraux au lendemain de la Première Guerre mondiale ainsi que sur la création des statuts de réfugiés et d'apatrides et sur les politiques de contrôles des étrangers mises en place tant en Belgique qu'ailleurs en Europe. Sont également abordées dans cette exposition la période de l'Entre-deux-Guerre, la montée des fascismes, la guerre d'Espagne, la mise en place du système concentrationnaire nazi dès l'arrivée au pouvoir d'Adolf Hitller en 1933, la politique de persécution et d'anéantissement du IIIe Reich ou encore la situation en Belgique pendant la guerre. A côté du volet historique, l'exposition se double enfin d'un aspect mémoriel et testimonial puisque chaque période est éclairée par les témoignages de personnes qui ont bien souvent vu leur vie brisée par le souffle de la Grande Histoire. (Belga)

Nos partenaires