Nouveau variant: la Belgique suspend ses vols en provenance d’Afrique australe jusqu’à la fin de l’année

Eglantine Nyssen
Eglantine Nyssen Journaliste au Vif

Suite à l’apparition d’un nouveau variant au profil inquiétant en Afrique du Sud, de nombreux pays européens ont décidé de fermer leurs frontières à certains pays. Dont la Belgique où un cas de Covid avec le nouveau variant a été détecté.

Le gouvernement fédéral a décidé, lors du Comité de concertation de ce vendredi, d’imposer une interdiction d’entrée pour les non-résidents de pays d’Afrique australe, où circule une nouveau variant du coronavirus potentiellement plus contagieuse. La Belgique a décidé de suspendre ses vols à destination et en provenance de sept pays de la région d’Afrique australe jusqu’à la fin de cette année. C’est ce qu’il ressort d’une Notam (« notice to airmen » ou un message contenant des informations importantes sur les aéroports ou l’espace aérien), publiée vendredi.

Les voyageurs de retour sont tenus d’observer une quarantaine de 10 jours. Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a en outre annoncé qu’un cas confirmé de cette nouvelle variante a été enregistré dans notre pays le 22 novembre. « La prudence est nécessaire, mais pas la panique », a déclaré M. Vandenbroucke.

Profil inquiétant

La présidente de la Commission européenne a proposé d’activer le « frein d’urgence » européen pour interrompreles voyages depuis la région d’Afrique australevers le territoire européen. Le variant B.1.1.529 présente un nombre « extrêmement élevé » de mutations et « un potentiel de propagation très rapide », selon les scientifiques sud-africains.

De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déconseillé aux pays de prendre pour l’instant des mesures de restriction aux voyages, alors que la virulence et la transmissibilité du nouveau variant détecté en Afrique du sud restent encore inconnues. Malgré tout, le profil inquiétant du nouveau variant identifié en Afrique du Sud a déjà poussé plusieurs pays à fermer leurs frontières avec l’Afrique australe. L’organisation a baptisé ce nouveau variant « Omicron », et l’a jugé « préoccupant ».

« Tous les vols à destination et en provenance de l’espace aérien belge avec comme points de départ ou d’arrivée le Botswana, le royaume d’Eswatini, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe, ainsi que les vols avec des passagers en provenance de ces pays, ont été suspendus », indique le message. La direction générale du Transport aérien (DGTA) peut toutefois accorder des dérogations pour, par exemple, les vols de fret, les vols de rapatriement ou les vols humanitaires.

La Notam a pour date de fin le 31 décembre 2021 à 23h59, bien que cela puisse toujours être modifié.

Il n’existe actuellement aucun vol régulier direct depuis la Belgique vers les pays concernés.

La Belgique met ainsi en oeuvre l’accord conclu au sein de l’Union européenne qui suggère aux Etats membres d’activer le mécanisme du « frein d’urgence » sur les voyages en provenance des pays d’Afrique australe et des autres pays touchés pour limiter la diffusion du nouveau variant B.1.1.529 détecté pour la première fois en Afrique du Sud et déjà présent en Belgique.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le Vif fait le point.

France

La France a décidé de suspendre ce vendredi les arrivées en provenance de sept pays d’Afrique australe, dont l’Afrique du Sud, en raison de « la découverte d’un nouveau variant du coronavirus particulièrement préoccupant ». Cette mesure, appliquée « pour une durée minimale de 48 heures« , concerne également les voyageurs venant du Lesotho, du Botswana, du Zimbabwe, de Mozambique, de Namibie et d’Eswatini. « Les personnes ayant voyagé au cours des 14 derniers jours dans l’un de ces pays sont invitées à se signaler aux autorités et à réaliser dans les meilleurs délais un test de dépistage RT-PCR », a expliqué Matignon.

Pays-Bas

A partir de ce vendredi, les vols en provenance d’Afrique australe sont annulés, a annoncé le ministre néerlandais de la Santé Hugo De Jonghe. Le Botswana, l’Eswatini, le Lesotoh, la Namibie, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud sont ajoutés à la liste des pays représentant un très haut risque. Les passagers des vols qui sont encore en chemin seront testés à l’aéroport de Schiphol (Amsterdam) et devront ensuite respecter une quarantaine.

Selon le ministre, cette nouvelle mutation est « préoccupante », bien qu’il reste beaucoup de choses à éclaircir. « Il s’agit d’une mesure de précaution, afin d’amortir l’introduction d’un nouveau variant possiblement plus contagieux », a-t-il ajouté. Les Néerlandais se trouvant en Afrique du Sud ont le droit de revenir, « mais pour eux, la double obligation d’un test et d’une quarantaine s’applique ».

Italie

L’Italie interdit l’entrée de son territoire à toute personne ayant séjourné en Afrique australe « au cours des 14 derniers jours », a annoncé ce vendredi le ministre de la Santé Roberto Speranza, invoquant « la précaution maximale » face au nouveau variant du Covid. Les pays concernés par cette mesure sont l’Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie et l’Eswatini.

Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a été l’un des premiers pays à prendre la mesure d’interdiction sur son territoire. Ils ont en effet annoncé ce jeudi interdire l’entrée aux voyageurs en provenance de six pays d’Afrique, à savoir l’Afrique du Sud, la Namibie, le Lesotho, l’Eswatini, le Zimbabwe et le Botswana.

Une décision dénoncée comme « hâtive » par le gouvernement sud-africain, d’accord pour respecter « le droit de tous les pays à prendre les mesures de précaution nécessaires pour protéger leurs citoyens » mais espérant que Londres puisse reconsidérer sa décision. « Notre préoccupation immédiate est le préjudice que cette décision va causer aux industries du tourisme et aux entreprises des deux pays », a expliqué la ministre sud-africaine des Affaires étrangères Naledi Pandor dans un communiqué.

Allemagne

L’Allemagne va refuser les voyageurs étrangers en provenance d’Afrique du Sud à partir de ce vendredi soir. Cette règle concernera l’Afrique du Sud et « probablement les pays voisins », a expliqué le ministre sortant de la Santé allemand Jens Spahn. Seuls les citoyens allemands seront autorisés à rentrer, en respectant une quarantaine de 14 jours, même s’ils sont vaccinés. « La dernière chose dont nous avons besoin maintenant, c’est l’introduction d’un nouveau variant qui cause encore plus de problèmes », a expliqué le ministre.

Ailleurs dans le monde

Singapour refuse également l’entrée des voyageurs en provenance de sept pays d’Afrique australe, sauf à ses citoyens et résidents permanents, après l’annonce par l’Afrique du sud de la découverte d’un nouveau variant du Covid-19 aux multiples mutations. Israël et le Japon ont également déjà pris la décision de fermer leurs frontières.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content