Rue de la Loi, Bruxelles © Getty Images

Permis de conduire: réussiriez-vous encore votre théorique? Faites le test

Eglantine Nyssen
Eglantine Nyssen Journaliste au Vif

Un permis à points va-t-il être instauré en Belgique? C’est ce que souhaite l’Institut Vias, auditionné ce mardi à la Chambre. Réussiriez-vous votre permis si vous deviez le repasser?

Les chiffres de la sécurité routière ont encore été impactés par la crise sanitaire en 2021. C’est ce qui ressort des chiffres sur les accidents de la circulation publiés par Statbel ce lundi. Par rapport à 2019, il y a eu moins d’accidents (-8,2%), moins de victimes (-11,0%), moins de blessés graves (-14,1%) et moins de blessés légers (-10,6%).

De nombreux accidents sont dûs à un mauvais respect du code de la route. Ce mardi matin, les experts de l’Institut Vias sont auditionnés à la Chambre sur l’intérêt et les modalités possibles d’un permis à points en Belgique. Il n’y aurait pas de « retrait aveugle » de permis, mais plutôt passage devant un juge à partir d’un certain point. Avec l’aide de Vias (l’institut pour la sécurité routière), Le Vif a voulu vous refaire passer votre examen théorique. Le réussiriez vous encore?

Il n’y a qu’une seule bonne réponse par question. Comme à l’examen théorique, vous disposez de 15 secondes maximum pour répondre à chacune des questions. Attention, certaines questions constituent des infractions graves. Une infraction grave c’est toute infraction du troisième ou du quatrième degré ainsi que tout dépassement de la vitesse maximale autorisée. Si vous n’y répondez pas correctement, vous aurez raté.

Pour réussir en situation réelle, vous devez obtenir au moins 41 sur 50 à l’examen. Etant donné que nous avons sélectionné ici 20 questions, il faut faudra faire un score d’au moins 16 sur 20 pour réussir.

Aujourd’hui, en plus de son permis théorique et pratique, il vous faudra aussi réussir un examen de perception des risques. Il existe deux types de tests différents en fonction de l’endroit où vous le passez. L’examen des centres qui dépendent d’AIBV (Couillet, Mariembourg, Braine-le-Comte) sont plus faciles, nous assure Benoit Godart, porte-parole de Vias, ceux qui dépendent de l’Auto-Sécurité (le reste de la Wallonie) sont plus difficiles. Etant donné qu’on sait que vous aimez le challenge, voici un lien pour voir si vous réussiriez le plus difficile des deux.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content