Test : êtes-vous prêt à remplir un constat ?

Remplir un constat nécessite de bien, très bien connaître le code de la route. A défaut, le conducteur en droit risque d’omettre LE détail important. Pis, il pourrait se faire arnaquer par un expert ès codes de la route. Et vous, seriez-vous susceptible de vous faire avoir ?

1. Le véhicule qui me précède freine brusquement parce que son conducteur a vu un ami. Surpris, je n’ai pas le temps de freiner et j’emboutis la voiture. Je suis en tort parce que j’aurais dû pouvoir éviter l’obstacle.

Faux. Un véhicule ne peut freiner brusquement ou rouler à une vitesse anormalement réduite, sauf si une raison de sécurité le justifie. La cause de l’arrêt brutal doit donc être précisée dans le constat.

2. Le conducteur qui change de bande de circulation ou qui remet son véhicule en mouvement effectue une man£uvre et doit donc céder le passage aux autres usagers.

Vrai.

3. Lorsqu’un conducteur brûle un feu orange, il ne sera pas considéré comme en tort s’il prouve qu’il n’avait pas le temps de s’arrêter sans danger pour lui-même ou pour autrui.

Vrai. Il est donc prudent de préciser dans le constat que vous n’auriez pu freiner sans risque.

4. Une voiture circulant sur un site propre, réservé aux transports en commun, sera en tort si elle entre en collision avec un véhicule qui, situé à sa droite, passait devant elle pour tourner à gauche.

Vrai. Aucun véhicule de particulier ne peut circuler sur un site propre, celui-ci ne faisant pas partie de la chaussée.

5. Le constat d’accident est un constat qui ne vaut qu’en Belgique

Faux. C’est un constat européen d’accident qui vaut dans la plupart des pays de l’Union européenne.

6. Le conducteur qui sort d’un chemin de terre ou d’un sentier bénéficie de la priorité de droite

Faux. Il doit céder le passage.

7. Si la voie publique est à sens unique et qu’un conducteur veut tourner à gauche, il doit se mettre à l’extrême gauche de la chaussée, sinon, il sera considéré comme en tort en cas d’accident.

Vrai. Précisez donc bien la position des véhicules sur la route.

8. Le contournement par la gauche d’un obstacle n’est pas considéré comme une man£uvre ; le conducteur qui se trouve à la gauche du véhicule qui effectue ce contournement doit donc lui céder le passage.

Vrai.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content