© Getty images

Vous voulez travailler à l’étranger? Voici les meilleures destinations pour les expatriés en 2022

Mailys Chavagne

Une analyse récente révèle que, contrairement à la plupart des citoyens européens, les Belges sont de plus en nombreux à vouloir travailler à l’étranger. Mais où aller? L’enquête Expat Insider, réalisée par le réseau international InterNations, révèle les meilleures et les pires destinations pour les expatriés en 2022.

Près de 10% des Belges recherchent un emploi à l’étranger, selon une analyse réalisée par le site de recherche d’emploi Indeed. La tendance au travail à distance ne ralentit pas ce désir d’évasion. Pour autant, il ne faut pas aller n’importe où. En tant qu’expatrié, choisir une destination adaptée à ses besoins professionnels et à son style de vie est essentiel. Et s’il est question de trouver un nouveau job, ce critère entre également en compte.

Aujourd’hui, la plupart des Belges recherche un emploi en France, aux Pays-Bas, aux États-Unis, au Luxembourg ou encore au Royaume-Uni. Il ne s’agit pourtant pas là des meilleures destinations pour les travailleurs étrangers, si l’on en croit la récente enquête de la Communauté d’expatriés InterNations.

Qualité de vie, salaire… Des critères importants

Pour réaliser leur classement des meilleures et des pires destinations pour les expatriés en 2022, InterNations a interrogé près de 12 000 personnes de 177 nationalités différentes et vivant dans 181 pays ou territoires.

Ils ont ensuite examiné 52 destinations d’expatriés dans le monde et les ont classé sur base de différents critères, dont notamment :

  • la qualité de vie,
  • la facilité d’intégration,
  • le travail à l’étranger,
  • les finances personnelles,
  • etc.

Pour la première fois, le classement comprend également le nouvel indice Expat Essentials, qui couvre la vie numérique, les sujets administratifs, le logement et la langue.

Top 5

  • 1. Le Mexique : s’installer quelque part n’a jamais été aussi facile

Le Mexique s’est classé au premier rang des destinations de choix pour les expatriés. 91% des étrangers qui s’y sont installés se déclarent satisfaits de leur vie sur place. Ils apprécient tout particulièrement la facilité avec laquelle ils ont pu s’installer et rapidement s’intégrer, mais également l’état de leurs finances personnelles. Les expatriés décrivent les résidents locaux comme amicaux et trouvent facile de se faire des amis. À l’inverse, le Mexique obtient de moins bons résultats en matière de travail à l’étranger et de qualité de vie.

  • 2. L’Indonésie : un confort financier appréciable

Tout comme pour le Mexique, l’Indonésie obtient de bons résultats en matière de facilité d’intégration et de finances personnelles. Près de deux expatriés sur trois (64%) déclarent que le revenu disponible de leur ménage est plus que suffisant pour mener une vie confortable. Le pays se classe également parmi les meilleurs au monde en matière de logement: les expatriés n’ont eu aucun mal à en trouver, ni même à le payer.

  • 3. Taiwan : imbattable en matière de soins de santé

S’installer à Taiwan, c’est profiter de la vie sans s’inquiéter pour sa santé. Les expatriés trouvent en effet les soins de santé tout à fait abordables et largement disponibles. Ils se sentent généralement en sécurité. Le pays offre également une certaine stabilité financière. 70 % sont disent satisfaits de leur situation financière. Point négatif : il y a un manque de flexibilité, de créativité et de hiérarchies horizontales dans la culture d’entreprise locale.

  • 4. Portugal : il y fait bon vivre

Sans grande surprise, la météo fait partie des critères particulièrement appréciés des expatriés. Les sports et loisirs foisonnent également, pour le plus grand plaisir des travailleurs étrangers, qui s’adonnent volontiers à quelques activités après leur journée de travail. Là également, il est facile de se faire des amis locaux : bref, les expatriés sont satisfaits de leur vie sociale. Petit bémol : plus de la moitié des expatriés semblent avoir du mal à gérer l’administratif.

  • 5. Espagne : la meilleure qualité de vie

L’Espagne peut se targuer d’être la meilleure destination au monde en matière de qualité de vie. On y mange bien, les soins de santé sont abordables et accessibles… Le pays obtient néanmoins de mauvais résultats pour tout ce qui touche au travail: les expatriés estiment qu’il y a un manque d’opportunités et ne se sentent pas suffisamment bien payés.

La Belgique, terre d’asile pour les étrangers?

Étonnamment, seuls deux pays européens se sont classés parmi les dix premiers cette année. La Belgique, quant à elle, serait loin d’être une terre d’asile idéale pour les travailleurs étrangers, puisqu’elle se place à la 29e position du classement général.

Ainsi, mis à part en matière de travail (10e) et de soins de santé (6e), la Belgique reste très moyenne dans toutes les autres branches analysées. Tant en matière de qualité de vie (26e) que de facilité d’intégration (38e). Ainsi, contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’est pas si facile pour un étranger de se faire des amis locaux, ou de se sentir comme chez soi. La Belgique est particulièrement mauvaise élève dans la protection de l’environnement et du climat.

Flop 5

Et voici le classement des pays qu’il vaut mieux éviter:
1. Koweït: le Koweït se classe parmi les pires destinations au monde pour tous les critères.
2. Nouvelle Zélande: selon les expatriés qui y vivent, le coût de la vie est trop élevé et les salaires trop bas. La cause: la pandémie, qui a ralenti le marché économique mondiale, et la crise économique actuelle.
3. Hong Kong: les expatriés ont le sentiment de ne pas pouvoir exprimer leur opinion et n’apprécient pas non plus l’environnement urbain.
4. Chypre: le sérieux manque d’opportunités de carrière ainsi que les mauvais horaires de travail déplaisent fortement.
5. Luxembourg: les expatriés ne se sentent pas du tout satisfaits de leur vie sociale et regrettent le manque d’activités et de loisirs.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content