© belga

Un forfait énergétique à moitié prix: la proposition (trop?) ambitieuse d’Alexander De Croo

Noé Spies
Noé Spies Journaliste au Vif

Un forfait énergétique de base à la moitié du prix normal : c’est la proposition forte sur laquelle travaille le Premier ministre Alexander De Croo, selon les informations du journal De Morgen. Est-ce réalisable ? Pour qui, et à quelles conditions ?

Le Premier ministre travaille sur une proposition selon laquelle chaque famille recevrait un forfait énergétique de base à la moitié du prix normal. Cela rapporterait aux familles près de 700 euros par an. Avec quel financement ? Un possible impôt européen sur les surprofits des entreprises énergétiques, actuellement à l’étude.

Concrètement, le chef du gouvernement souhaite élaborer un plan selon lequel chaque famille recevrait une certaine quantité de gaz en tant que « forfait de base » à un tarif avantageux, selon les informations du Morgen. Le gouvernement comblerait alors la différence de prix.

Une remise de 50% sur le prix commercial moyen est envisagée. Le gouvernement se base actuellement sur un prix de 0,26 euro par kilowattheure – ce qui ferait donc 0,13 euro pour la consommation de base. A titre de comparaison, le tarif social est d’environ 0,04 euro.

La question est alors de savoir à combien s’élève la consommation de base. Selon les chiffres du régulateur de l’énergie (CREG), une famille moyenne consomme 17.000 kilowattheures d’énergie par an. La Vivaldi étudie des scénarios où le forfait de base varie de 2 500 à 5 000 kWh, selon De Morgen.

Forfait énergétique: pour qui, et à quelles conditions ?

Si ce forfait de base est dépassé, les gens paieront toujours le prix fort. Selon les estimations du gouvernement, la mesure ferait économiser à un ménage minimum 337 euros par an, et jusqu’à maximum 674 euros. Ces estimations sont des moyennes, car tout le monde ne paie pas le même prix pour l’énergie. Le trésor public devra casser sa tirelire : entre 500 millions et 1,3 milliard d’euros seront nécessaires pour mettre en place cette mesure, selon le quotidien flamand

Les personnes qui bénéficient déjà d’un tarif social n’y auront logiquement pas droit. Les ménages qui ont toujours un contrat ancien avec leur fournisseur – et donc bon marché – seraient également laissés de côté. De Croo souhaite également que les revenus les plus élevés ne bénéficient pas d’un forfait de base avantageux, car ils peuvent supporter l’augmentation des coûts énergétiques.

Le problème est que la mise en œuvre d’une telle mesure risque d’être particulièrement complexe. Les données fiscales sur les revenus d’une famille devraient être transmises aux fournisseurs d’énergie, ce qui n’est pas possible pour des raisons de confidentialité. Un autre point délicat est de déterminer si le tarif préférentiel ne s’applique qu’à ceux qui se chauffent au gaz, ou également aux personnes qui, par exemple, se chauffent à l’électricité et au mazout.

Les yeux tournés vers l’Europe

De Croo se tourne vers l’Europe pour le financement de cette mesure ambitieuse. Plus tôt cette semaine, la Commission européenne déjà a présenté une proposition visant à écrémer les surprofits dans le secteur de l’énergie. La Vivaldi veut utiliser cet impôt sur les surprofits pour financer ce forfait énergétique de base.

Aujourd’hui, les ministres européens de l’énergie se réunissent pour réfléchir à d’éventuelles mesures supplémentaires européennes. La Belgique plaidera pour un plafonnement du prix du gaz. «Une condition sine qua non», selon la ministre de l’énergie Tinne Van der Straeten (Groen). Pour cette demande, elle a déjà le soutien de la France et de l’Espagne, entre autres, mais une opposition farouche d’autres pays est attendue.

Ce forfait de base moins cher ne verrait pas le jour si l’Europe introduisait un plafond des prix de l’énergie suffisamment bas. Le ministre Van der Straeten, qui se concentre d’abord sur l’Europe, ne souhaite pas commenter la proposition de De Croo pour le moment.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content