Montage via Getty

Série (6/10) | D’où vient l’expression « quand les poules auront des dents »?

Stagiaire Le Vif

Les expressions et les métaphores animalières comme « quand les poules auront des dents » ont toujours existé dans la langue française. Leurs origines sont parfois troubles, mais elles ont souvent bien des choses à apprendre sur notre histoire.

Les expressions mettant en scène des animaux étoffent, depuis toujours, la langue française. D’abord car, depuis qu’il existe, l’humain vit au contact d’animaux. Ceux-ci lui ont donc servi de source d’inspiration pour illustrer ses propos, comme bien d’autres choses dans son entourage. Tantôt de manière évidente, tantôt de manière plus alambiquée, avec des expressions dont le cheminement a été long et valloné. Comme pour « quand les poules auront des dents ».

Signification : jamais

Cette référence à l’absurde existe depuis la fin du XVIIIème siècle. À la base, il n’était pas question des dents des poules, mais bien de leur urine. Sa première forme était « quand les poules pisseront » et s’est transformée en celle que l’on connaît aujourd’hui pour être plus exacte. Car en fait, il n’est pas tout à fait correct d’insinuer que les poules n’urinent pas. En effet, les poules n’ont pas de vessie, mais un cloaque. C’est une grande poche dans laquelle les excréments et les oeufs passent également. Ainsi chez les poules, comme chez tous les oiseaux, l’urine est éliminée en même que les excréments.

Autre précision biologique : les poules, jadis, ont bel et bien eu des dents ! Il est estimé que les ancêtres des espèces aviaires actuelles avaient des dents jusqu’à il y a environ 116 millions d’années. La raison de cette évolution n’a pas encore été prouvée : certains planchent sur une adaptation au régime alimentaire, d’autres sur une éclosion des oeufs plus rapide.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content