© Belga

Un durcissement des sanctions contre Moscou au menu du premier Conseil UE d’Hadja Lahbib

Le Vif

Trois jours après sa prestation de serment, la nouvelle ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, sera plongée dès lundi dans le dossier diplomatique le plus dur du moment, avec une réunion dès 9h30 à Bruxelles du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UE, qui débattront d’un durcissement des sanctions contre la Russie.

Kharkiv, la deuxième ville du pays dans le nord-est, a été la cible de frappes de missiles au cours de la nuit de samedi à dimanche, selon le gouverneur de la région Oleg Synegubov. Vitaliy Kim, chef de la région de Mykolaïv (sud), proche de la mer Noire, a dénoncé de son côté plusieurs frappes menées la veille au sud de cette région et sur la ville elle-même dans la matinée.

La région de Donetsk (est) a également été ciblée par « les Russes (qui) continuent de bombarder les infrastructures civiles, en particulier les établissements d’enseignement », a déclaré le gouverneur de la région, Pavlo Kyrylen.

Interdire les achats d’or à la Russie

C’est dans ce contexte que les ministres de l’UE devront se pencher lundi, entre autres, sur une proposition de la Commission européenne d’interdire les achats d’or à la Russie, pour aligner les sanctions de l’UE sur celles de ses partenaires du G7. Une autre proposition vise à inscrire de nouvelles personnalités russes sur la liste noire de l’UE.

« Moscou doit continuer à payer le prix fort pour son agression« , a affirmé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen après avoir transmis les nouvelles mesures aux Vingt-Sept. Selon un haut fonctionnaire européen, aucune décision n’est toutefois attendue lors de cette première discussion à Bruxelles sur ces nouvelles sanctions.

Le Conseil des affaires étrangères, présidé par le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, entendra à nouveau par vidéoconférence le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba.

D’autres sujets seront abordés: les relations entre l’UE et l’Amérique latine et les Caraïbes, la diplomatie numérique, les activités de manipulation de l’information et d’ingérence menées depuis l’étranger, la situation en République démocratique du Congo, (RDC) un éventuel conseil d’association UE-Israël, la prochaine réunion ministérielle entre l’UE et la Ligue des États arabes, ainsi que la situation au Sri Lanka et en Tunisie.

Partner Content