Voici les communes où il est possible d'acheter avec un budget de 200.000 euros. © Le Vif

Immobilier: où pouvez-vous encore acheter une maison avec 200.000 euros en Wallonie? (carte interactive)

Eglantine Nyssen
Eglantine Nyssen Journaliste

Chaque année, la Fédération des notaires analyse les prix de l’immobilier partout en Wallonie. Sur base des chiffres de 2021, Le Vif a analysé où il était encore possible d’acheter avec un montant de 200.000 euros.

192.000 €. Jamais le prix médian d’une maison n’avait été aussi élevé qu’en 2021, selon le baromètre de la Fédération du notariat. 192.000 euros, c’est 6,1% de plus que l’an dernier, la plus forte augmentation de ces 5 dernières années. 192.000 euros, c’est aussi 20% de plus qu’il y a cinq ans. En Wallonie, en 2021, le prix d’une maison était supérieur de 11.000€ à celui de l’année précédente.

Trois couleurs

En Wallonie, la très grande majorité (85,4%) des transactions immobilières pour l’achat d’un bien concernent une maison. Le Vif s’est donc demandé où il était encore possible d’acheter en Wallonie avec un budget de 200.000 euros, proche de ce prix médian). Et, comme le montre la carte ci-dessous, ce n’est pas si simple. Le Brabant wallon est déjà à oublier (à l’exception de Perwez et de Rebecq), tout comme le sud du Luxembourg.

Les communes en vert restent sous cette barre (symbolique) puisque 50% des maisons y sont vendues pour un maximum de 200.000 euros. La commune la moins chère étant Hastière dans le namurois où le prix médian d’une maison est de 90.000 euros (suivie par Viroinval, Froidchapelle et Colfontaine). En orange, cela se complique mais c’est encore possible. La médiane des prix est supérieure à 200.000 mais 25% des maisons de la commune ont été vendues à moins de 200.000 euros en 2021 et pourraient donc rentrer dans ce budget hypothétique de 200 000 euros. En rouge, très peu d’espoir. Plus de 75% des maisons de la commune ont été vendues à un prix plus élevé.

En cliquant sur votre commune, vous pourrez également découvrir le prix médian d’une maison dans votre commune et son évolution depuis l’an dernier. Les communes en gris ne sont pas reprises dans les rapports de la Fédération des notaires, elles n’ont pas connu assez de transactions immobilières l’an dernier pour arriver à une représentativité. Certaines ont des chiffres pour l’an dernier, pas pour cette année.

Inondations

A noter que « l’impact des inondations ne transparaît pas dans ce rapport, étant donné qu’elles ont eu lieu au mois de juillet. On reçoit seulement les actes des biens sinistrés maintenant, avec des prix assez bas. » « On aura une vision beaucoup plus claire à ce sujet au deuxième semestre 2022 », a précisé Renaud Chauvin, notaire

Si vous ne voyez pas la carte, cliquez ici.

Interrogés lors d’une conférence de presse, plusieurs notaires de la province du Hainaut ont dressé les perspectives pour 2022. « On peut imaginer que les taux hypothécaires vont augmenter« , ont-ils prédit.

Selon eux, le marché pourrait alors présenter moins de transactions immobilières pendant une certaine période en raison de l’augmentation de ces taux. « Cela pourrait provoquer une stagnation des transactions avant un rééquilibrage du marché qui pourrait reprendre des couleurs vers l’été », ont estimé les notaires. « Nous pouvons toutefois envisager que le marché en 2022 pourrait aller vers une stabilisation plutôt qu’une hausse. Une légère baisse serait peut-être même à considérer », ont-ils conclu.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content