© Pauline Saint Omer

Florence Blaimont a fait le test « Pensez en couleur »: « Je me pose trop de questions » (témoignage)

Florence Blaimont a racheté WoWo, le réseau francophone des femmes qui entreprennent, en 2016. De trente à l’origine, il compte à présent 20 000 membres. Cent fois elle a voulu laisser tomber, cent fois elle a remisé ses doutes au placard.

En collaboration avec la VUB, Le Vif a développé un test en ligne qui permet de visualiser notre schéma de pensée, en forme et en couleur. Chaque semaine, une personnalité se prête à l’exercice. Vous avez également envie de faire le test? Faites-le ici.

La « Wonderful Woman » est une grande anxieuse, encline au doute. Mais elle est aussi d’une volonté farouche – « si tu as voulu quelque chose, tu t’accroches, tu ne laisses pas tomber ». Pour cela, elle s’entoure, entre autres, de gens qui pensent différemment.

A voir votre parcours, on pourrait conclure que la remise en cause de vos capacités managériales a sauvé WoWo.

J’ai démarré seule avant d’engager quatre personnes. J’ai été une patronne de merde. Je n’organisais pas de réunions, je laissais les gens se débrouiller. Tous sont partis. Gérer une équipe n’était pas mon truc. Je me suis remise en question et je suis repartie de zéro. Aujourd’hui, nous sommes sept et je délègue cet aspect à une directrice des opérations pour me centrer sur la stratégie et le marketing. Avec succès.

Vous doutez souvent de vous?

Je me pose souvent trop de questions. Je suis une grande anxieuse et j’ai énormément de peurs. J’ai appris à les dire. Et les dire, ça rassure, ça ramène du rationnel. Et puis, malgré le doute, j’ai un devoir d’exemplarité. Si d’autres l’ont fait, pourquoi pas moi?

L’une des valeurs du réseau WoWo est le « faire ensemble ». Recueillir l’opinion des autres, c’est important?

Chez nous, chaque thématique abordée est votée par les membres, tous les avis sont pris en compte. C’est aussi une très chouette façon de ne pas décider soi-même (rire). J’adore les débats, à condition que les autres y participent pleinement et ne soient pas dans le jugement. Je ne suis pas – plus – du genre à m’oublier.

Vous avez un jour déclaré voir le verre non pas à moitié plein mais à 100% plein. Vous pensez en couleur, jamais en noir?

Je n’aime pas le noir. Je n’en porte d’ailleurs jamais. Je suis quelqu’un de coloré. Les couleurs influencent beaucoup le mental mais aussi ce qui se dégage de vous. Votre attitude, votre mode de pensée sont alors davantage tournés vers la positivité.

Florence Blaimont a fait le test

Les résultats de Florence Blaimont

  • Flexibilité 87,50%

Plus élastique que vous, y a pas. Pour vous, il peut y avoir du bon dans chaque idée, même si elle sort de la tête d’un Donald Trump. C’est ce qui est dit qui compte, pas qui le dit.

  • Empathie 82%

Vous traitez les autres comme ils voudraient être traités. Une histoire présente deux versions? Faux, il y en a beaucoup plus! Votre pensée est tout sauf noir ou blanc, toutes les nuances de couleur s’y retrouvent.

  • Ouverture d’esprit 75%

Vous vous entourez de personnes qui pensent autrement. Vous posez des questions plutôt que de donner votre avis. Bien sûr, vous avez vos opinions, parfois tranchées, mais vous n’avez pas peur de les ajuster.

  • Curiosité 73,75%

Vous n’êtes pas Thomas Edison ou Steve Jobs, n’empêche, votre intérêt pour l’innovation est joliment développé. Vous voulez des réponses, vous aimez faire de nouvelles expériences et enrichir vos connaissances.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content