© Belga

Feu de dunes, nouveau record de température: le point sur une journée caniculaire en Belgique

Le Vif

Incendie, explosion du taux d’ozone, centrale au ralenti: les températures tropicales ont entraîné de nombreux désagréments. Le point sur une journée caniculaire.  

Un feu s’est déclaré dans les dunes entre Le Coq et Bredene, plus exactement près de Vosseslag. « Cinq voitures ont pris feu et six autres ont été endommagées. Cet incendie s’est ensuite propagé aux dunes« , explique Dennis Goes, de la police locale. La chaleur et la sécheresse ont entrainé une propagation rapide du feu dans une bande de dunes sur une distance d’environ 400 mètres.

L’incendie serait désormais sous contrôle, a indiqué la police locale mardi après-midi. Les pompiers déployés en nombre continuent cependant de répandre de l’eau pour éviter tout nouveau départ de feu. Les pompiers continueront d’arroser les cendres pendant un certain temps pour éviter tout risque de reprise. « Nous espérons que le feu ne reprendra pas, car il y a beaucoup de vent or c’est un facteur aggravant », ont conclu les sapeurs.  

Par mesure de sécurité, la route entre Bredene et Le Coq a été un temps fermée

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Un nouveau record de température journalière battu à Uccle ce mardi

Le mercure a grimpé à 38,1°C à Uccle, faisant de ce mardi le deuxième jour le plus chaud jamais enregistré depuis 1892 à la station météorologique belge de référence, a indiqué le météorologue David Dehenauw sur Twitter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Selon les chiffres de son confrère Frank Deboosere, ce mardi constitue le deuxième jour le plus chaud jamais constaté en Belgique, après le record de 39,7°C mesuré le 25 juillet 2019. Le 27 juin 1947 complète ce top 3 avec un mercure à 36,8°C. Plus tôt dans l’après-midi, le record de température pour un 19 juillet avait déjà été battu, avec 36,4°C mesurés à 14h40 à Uccle (contre 36,2°C le même jour en 2006). Dans le Limbourg, le thermomètre a même indiqué 38,7°C mardi à Diepenbeek

Attention aux concentrations d’ozone en fin d’après-midi

Le seuil d’information européen pour les concentrations d’ozone, fixé à 180 microgrammes (µg) par mètre cube, risque d’être dépassé dans plusieurs zones de Belgique ce mardi avertit la Cellule interrégionale de l’environnement (Celine).

Un temps sec et ensoleillé avec un vent modéré de secteur sud-est combiné à la pollution atmosphérique, augmente la concentration d’ozone dans l’air. Lorsque ce taux de concentration dépasse les 180 µg/m3, la population doit en être informée en vertu d’une directive européenne relative à la qualité de l’air, indique Philippe Maetz, collaborateur à la Celine.

« Le taux de concentration d’ozone sera supérieur à 160 µg/m3 sur l’ensemble du pays et dépassera le seuil de 180 µg/m3  à certains endroits.  Ce sont des prévisions et ces dépassements ont lieu généralement en fin d’après-midi ou en début de soirée, les augmentations ayant lieu au courant de la journée »‘, précise M. Maetz.

À titre préventif, la Cellule, déconseille les efforts physiques intenses entre 12h00 et 22h00 aux personnes âgées, aux enfants et autres personnes sensibles à la pollution atmosphérique.

Les conditions climatiques provoquent plusieurs incendies sur la zone Dinant-Philippeville

Plusieurs incendies se sont déclarés mardi en différents endroits de la zone Dinaphi (Dinant-Philippeville), en raison des conditions climatiques, rapporte le porte-parole de la zone Patrice Liétart.

Les pompiers sont notamment intervenus à Couvin pour un champ et un engin agricole en feu. Entre 8.000 et 9.000 mètres carrés sont partis en fumée. À Feschaux (Beauraing), un feu de broussailles menaçait deux habitations. À Eprave (Rochefort), rue de l’Aujoûle, le feu a pris dans un bois. « À notre arrivée, le feu avait déjà pris sur 250 mètres. La zone était encore très verte donc, dans ce cas, c’est assez suspect », précise le porte-parole. Enfin, un autre feu de broussailles a eu lieu à Ciney. « Nous sommes à chaque fois arrivés sur des incendies qu’on a pu maintenir. Il fait très sec et il y a du vent mais pour l’instant, il n’y a encore rien eu de grande ampleur. Nous sommes prêts à démarrer », termine le porte-parole.

Incendie dans la réserve naturelle limbourgeoise d’Oudsbergen

Le feu s’étendait sur près de cinq hectares dans une zone naturelle et boisée située dans les environs de la Zavelstraat, à Oudsbergen (province de Limbourg).

Les flammes se sont déclenchées vers 14h00 et se sont rapidement propagées. Les pompiers de Maaseik ont demandé des renforts aux postes voisins. Deux hélicoptères ont également été mobilisés pour lutter contre les flammes. L’incendie serait sous contrôle, mais « les opérations d’extinction vont se poursuivre pendant un moment et des contrôles seront organisés toute la nuit par les pompiers et l’Agence flamande pour la nature et les forêts », ont précisé les autorités communales d’Oudsbergen.

Des milliers de jeunes se trouvent actuellement dans la région pour leurs camps de mouvements de jeunesse. Les campings et les zones dédiées au bivouac n’ont toutefois pas dû être évacués. « L’évacuation des mouvements de jeunesse avait été préparée, mais elle n’a pas été nécessaire. Un groupe a été accueilli temporairement dans une maison de quartier ; entre-temps il a pu retourner à son campement », souligne la commune.

La capacité des centrales nucléaires Doel 1 et Doel 2 a été réduite de moitié en raison de la chaleur selon Engie

La capacité des centrales de Doel 1 et 2 a été réduite de moitié en raison de la vague de chaleur qui frappe la Belgique, a annoncé mardi leur exploitant Engie. L’eau de refroidissement rejetée dans l’Escaut risquant d’atteindre des températures trop élevées, il a été décidé de réduire la capacité des centrales.

La législation environnementale prévoit en effet que la température moyenne sur 24 heures de l’eau de refroidissement rejetée dans l’Escaut ne dépasse pas les 32°C. « Comme nous approchions de cette limite, nous avons décidé de réduire de moitié la capacité de Doel 1 et 2 jusqu’à mercredi en matinée », précise la porte-parole de l’exploitant.

Doel 3 et 4 ainsi que Tihange fonctionnent différemment et ne sont donc pas concernées. En France, malgré quatre dérogations accordées, 29 des 56 centrales sont indisponibles en raison de la chaleur. Ce qui pèse forcément sur le coût de l’électricité

Wallonie : de nouvelles communes limitent la consommation d’eau de ville

Au total, sept communes du sud du pays (Stoumont, Theux, Rochefort, Libramont, Durbuy, Libin et Vresse-sur-Semois) appliquent désormais un régime de limitation de la consommation d’eau à un usage ménager. Les contrevenants s’exposent à des amendes administratives.

« Il s’agit avant tout de mesures d’anticipation que certains bourgmestres ont prises par précaution », explique Stéphanie Ernoux, coordinatrice stratégie de la communication de crise au Service public de Wallonie (SPW). « Cela ne signifie pas qu’actuellement la consommation en eau y est plus importante, contrairement à ce que l’on pourrait croire. »

Par ailleurs, les inspecteurs de la Division nature et forêts (DNF) du SPW ont intensifié leurs tournées de prévention dans les camps de vacances et les camps de jeunesse. « Ils sensibilisent à une bonne utilisation de l’eau afin d’éviter, notamment, que de l’eau stockée longtemps dans des bidons soit consommée », explique la coordinatrice communication de crise au Service public de Wallonie. « Ils mettent également en garde contre les risques d’incendie. » À ce stade, aucune zone naturelle n’a encore été fermée aux promeneurs en raison d’un risque d’incendie, précise le SPW.

Du côté des voies navigables, les débits poursuivent leur descente. Les premières restrictions liées à la navigation, avec un regroupement des bateaux aux écluses, concernent désormais l’ensemble du réseau, à l’exception de l’Escaut et des canaux du Hainaut. Les amateurs de kayak devront quant à eux prendre leur mal en patience, la grande majorité des tronçons sur la Semois, la Lesse, l’Ourthe, l’Amblève étant désormais fermés à la circulation en raison du faible débit.

Une nouvelle réunion de la Cellule d’expertise sécheresse aura lieu mardi prochain. De nouvelles mesures seront peut-être nécessaires, l’indice sécheresse de l’IRM prévoyant une situation très sèche, mais pas encore extrême, dans les 10 jours à venir. La répartition géographique de l’indice fait apparaître localement des zones extrêmement sèches (à l’est de la province de Liège et dans le bassin de la Haute Lesse) et d’autres zones éparses très sèches, au sud du Sillon Sambre et Meuse.

Feux de camp et barbecues interdits dans certaines communes germanophones

Les feux de camps et les barbecues à proximité des zones forestières sont interdits dans certaines communes germanophones à savoir: Eupen, La Calamine, Raeren et Lontzen, en raison des conditions météorologiques et de la sécheresse, a indiqué mardi la zone de police Vesdre-Gueule.

Les barbecues sont toutefois autorisés pour les particuliers s’ils sont effectués à plus de 100 mètres de la lisière de la forêt, indique la zone de police qui précise que certaines règles doivent être respectées. « Le feu doit être allumé dans un dispositif prévu à cet effet », rappelle la police. Elle souligne également qu’il ne faut pas utiliser d’accélérateurs pour allumer le feu et qu’il est nécessaire de retirer toute la végétation sèche qui se trouve à proximité du barbecue avant de l’allumer. Le feu doit en outre être sous surveillance jusqu’au refroidissement des braises et il faut veiller à disposer d’assez d’eau à proximité pour éteindre un éventuel début d’incendie.

Dans son communiqué de presse, la police insiste aussi sur l’interdiction d’utilisation des désherbants thermiques ainsi que des feux d’artifice.

Et les orages ?

Les orages sont prévus pour demain, avec des averses locales possibles pendant la nuit. Selon l’IRM des orages sont surtout possible dans l’après-midi et la soirée de mercredi. Par endroits, des précipitations de 20 à 30 mm pourraient tomber. Des averses locales sont également possibles pendant la nuit.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Ne laissez jamais votre enfant ou animal seul dans la voiture prévient VIAS

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content