À Bruxelles, les lieux culturels sont-ils toujours soumis au port du masque?

Celine Bouckaert
Celine Bouckaert Journaliste

Pas depuis la mise en place du Covid Safe Ticket le 15 octobre dernier.

Depuis le 15 octobre, toutes les personnes de plus de 16 ans doivent montrer patte blanche pour entrer dans les cafés, les restaurants, les discothèques, les clubs sportifs, les foires commerciales, les congrès ainsi que les lieux culturels, festifs et récréatifs de la Région bruxelloise.

Le Covid Safe Ticket (CST) est également requis dès 12 ans pour accéder aux événements de masse et aux établissements de soins résidentiels pour personnes vulnérables. A partir du 1er novembre, le CST sera également appliqué en Wallonie. Dans les établissements ou événements où il est obligatoire, il ne faut plus porter le masque ni respecter la distanciation sociale.

L’objectif du pass sanitaire est, en effet, de protéger la santé des citoyens et de maintenir la vie économique et sociale. Seuls les visiteurs des hôpitaux, des maisons de repos et de tous les autres établissements de soins résidentiels pour personnes vulnérables demeurent soumis au port du masque. Toutefois, pour un rendez-vous médical à l’hôpital ou pour rendre visite à un patient en fin de vie ou en soins palliatifs, le CST n’est pas nécessaire.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content