Tout sur VTM

L'ex-gendarme Christiaan Bonkoffsky n'est pas le "Géant" de la bande des tueurs du Brabant, atteste formellement le parquet fédéral, cité dans le magazine d'investigation Faroek qui sera diffusé mardi soir sur la chaîne flamande VTM. L'équipe d'enquêteurs en charge des tueries du Brabant avait déjà déclaré abandonner cette piste.

Le CEO de bpost Koen Van Gerven doit être dans le dialogue avec son personnel, a indiqué le vice-premier ministre Alexander De Croo sur VTM. La pression au sein de l'entreprise doit également être maîtrisée, a-t-il ajouté.

Une jeune femme a récemment dû subir une greffe de foie parce qu'elle avait ingéré trop de pilules contre la douleur. Ce n'est pas la première fois que cela arrive. Samedi dans le journal télévisé de VTM, des médecins ont appelé les pharmaciens à mieux expliquer aux patients les risques d'une consommation excessive de paracétamol et la limite à ne pas dépasser.

Des centaines de jeunes Flamandes ont été victimes, sans le savoir, d'un réseau clandestin qui échangeait des photos et vidéos d'elles nues, ressort-il d'une enquête menée par VTM et par RTL Pays-Bas. Au total, plus de 5.000 photos ont circulé sur le site web protégé. Elles ont été échangées par des milliers d'utilisateurs. Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête.

Des vandales ont réussi à faire démarrer durant la nuit de samedi à dimanche un bus qui se trouvait dans le dépôt De Lijn de Rumst (Anvers), a indiqué la société flamande de transports publics, confirmant une information de la chaîne de télévision VTM.

Au moins un migrant aurait encore dû en théorie être renvoyé vers le Soudan le mois prochain. Le secrétaire d'Etat Theo Francken (N-VA) n'a été mis au courant des rapatriements prévus que mercredi par son cabinet et a pris la décision d'annuler les vols, avant de déclarer le lendemain qu'aucun renvoi vers Khartoum n'était en fait planifié en janvier. Le secrétaire d'Etat voulait "éviter de créer un appel d'air", a expliqué vendredi son cabinet.

Il revient au ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, de faire la clarté sur ce qui s'est passé au cours des incidents violents intervenus il y a quelques jours à deux reprises à Bruxelles et de prendre des mesures immédiates, a affirmé dimanche le vice-Premier ministre Open Vld Alexander De Croo, interrogé par la chaine de télévision flamande VTM.