Tout sur Parlement bruxellois

"On s'est pris une gigantesque tole à Bruxelles", reconnaît dans les colonnes du Soir Boris Dilliès, l'un des deux "derniers" bourgmestres MR en Région bruxelloise. Dans La Libre, son confrère d'Etterbeek, Vincent De Wolf, veut monter un groupe de réflexion pour que le futur programme régional du MR ne reproduise plus les erreurs du passé.

Notre époque est marquée par des enjeux colossaux : sociaux, climatiques, énergétiques, migratoires. Les dirigeants sont souvent perdus face à l'ampleur de ces enjeux et par la dispersion du pouvoir vers d'autres lieux qui leur échappent, comme les entreprises et les lobbys.

Depuis onze ans, les mandataires publics bruxellois sont soumis à des règles strictes de transparence sur leurs rémunérations. Selon l'enquête que nous avons menée, avec cinq autres médias et Transparencia, la plupart ne les ont pas respectées. Or le Parlement bruxellois s'apprête à voter de nouvelles règles plus contraignantes.Thierry Denoël-Le Vif/L'Express Enquête avec la RTBF, la VRT, La Capitale, Het Nieuwsblad et Bruzz

L'ex-présidente du CPAS de Bruxelles et administratrice-déléguée du Samusocial Pascale Peraïta est attendue mardi après-midi devant la commission d'enquête chargée d'étudier le fonctionnement de l'ASBL d'aide d'urgence aux sans-abri. Elle a cependant déjà annoncé qu'elle invoquerait son droit au silence.

Le conseil d'administration du Samusocial réuni mercredi soir a décidé de demander la transformation de l'association en un outil régional. Il a également décidé de la dissolution du bureau et dit prendre acte de la démission de l'ensemble des administrateurs, a-t-il fait savoir mercredi soir, à l'issue de sa réunion. Autre décision intervenue mercredi soir: la suspension des jetons de présence.

"Molenbeek manque de mixité sociale". Une affirmation que personne n'ose plus remettre en question depuis les attentats. Pourtant, Molenbeek est aussi une commune de diversité. Dans une Région où, il est vrai, il existe une forte ségrégation sociale entre les quartiers. C'est toute la Région qu'il faudrait "remixer".