Tout sur N-VA

Le ministre flamand de l'Enseignement Ben Weyts (N-VA) a commandité une enquête sur dix écoles francophones de la périphérie bruxelloise pour vérifier qu'elles atteignent bien les compétences finales déterminées par la législation flamande, rapporte De Standaard jeudi.

Theo Francken (N-VA) aurait préféré que son parti soit à la table des négociations gouvernementales. Exclu, il se prépare à une forte opposition au gouvernement de sept partis qui est en train de se former, et qu'il s'obstine à appeler " arc-en-ciel " parce que le CD&V sera " la cinquième roue du carrosse ". "Bien sûr que c'est dommage que l'accord historique entre la N-VA et le PS ne se soit pas concrétisé", dit-il. Entretien avec notre confrère de Knack.

La Belgique pourrait disparaîte par implosion, estime Jules Gheude après un sondage montrant la recrudescence du sentiment séparatite. Selon lui, le CD&V a intérêt à faire échouer la Vivaldi.

Le MR était prêt à renouer une alliance avec la N-VA sur le plan socio-économique mais le choix communautaire privilégié par les nationalistes flamands n'a pas permis de rééditer l'aventure, a expliqué dimanche le président des libéraux francophones, Georges-Louis Bouchez, en clôture d'une journée de "Libre débat" numérique sur différents thèmes.

La bataille pour le 16 risque d'être féroce. Ils sont en effet nombreux à vouloir obtenir le poste de Premier ministre. Ce qui fait dire à de nombreux observateurs en Flandre que rien n'est encore joué.