Tout sur Maggie De Block

En 2018, 524 patients atteints d'un cancer ont eu recours à l'"oncofreezing"

L'an dernier, 524 patients atteints d'un cancer ont fait usage de l'"oncofreezing", a indiqué jeudi le cabinet de la ministre de la Santé Publique Maggie De Block par communiqué. La méthode est entièrement remboursée depuis 2017 à certains patients, ce qui leur permet d'envisager d'avoir un enfant après leur traitement.

De Block conteste que la Sécu ait perdu un demi-milliard d'euros avec le Lucentis

La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, a contesté lundi que la sécurité sociale ait perdu au cours des dernières années un demi-milliard d'euros parce qu'un médicament bon marché contre la cécité des personnes âgées n'a pas été remboursé, au profit d'une variante plus onéreuse, comme l'affirmaient deux journaux flamands.

"Plus de 210.000 jobs ont été créés en cinq ans"

Depuis le début du gouvernement Michel I, plus de 210.000 jobs supplémentaires ont été créés dans notre pays, a annoncé jeudi la ministre des Affaires sociales Maggie De Block (Open Vld) sur la base des nouveaux chiffres de l'Office national de sécurité sociale (ONSS). La majorité d'entre eux proviennent du secteur privé, avec 190.557 emplois salariés créés.

Le flamand n'est pas en voie d'extinction

Face à une Belgique qui se délite tous les jours un peu plus, et où seul le foot semble encore réunir Wallons et Flamands, on ne peut s'empêcher d'éprouver un sentiment de tristesse, de dégoût, de révolte, mais aussi de combativité.

Pia et Novartis sont tous les deux très heureux

La campagne de SMS pour la petite Pia a permis de récolter 1,9 million d'euros. Formidable. Les parents peuvent maintenant payer le très cher traitement. C'est également la joie du côté de la caisse enregistreuse de la société pharmaceutique Novartis. Il est grand temps de mettre en question le prix exubérant des médicaments destinés aux maladies orphelines, dit la rédactrice en chef de Bodytalk Marleen Finoulst.

Visites domiciliares: Maggie De Block et Marc Bossuyt priés de s'expliquer en commission

Le cdH et le PS, rejoints par Ecolo-Groen, ont demandé mercredi que la ministre en charge de l'Asile et de la migration, Maggie De Block, vienne s'expliquer en commission de l'Intérieur de la Chambre à la suite des informations récentes sur les visites domiciliaires. Le président de la Commission temporaire chargée d'évaluer la politique de retour volontaire et d'éloignement forcé des étrangers, Marc Bossuyt, est également prié de s'y présenter.

L'office des étrangers ressort les visites domiciliaires de sa manche

L'association des juges d'instruction a été dûment conviée, le 27 septembre prochain, pour faire connaître son "avis" et ses "préoccupations" sur le projet de loi relatif aux visites domiciliaires du 7 décembre 2017 devant la commission temporaire chargée d'évaluer la politique de retour volontaire et d'éloignement forcé des étrangers, écrit La Libre Belgique, mercredi.

Une loi visant à lutter contre la pénurie de médicaments suspendue

Une loi visant à limiter l'indisponibilité criante de certains médicaments en Belgique est actuellement suspendue par la Cour constitutionnelle. Entrée en vigueur en mai dernier, elle obligeait notamment les grossistes-répartiteurs à n'approvisionner que le marché belge, alors que ceux-ci achètent souvent des produits en Belgique pour les revendre ensuite plus chers à l'étranger, explique mardi le quotidien Gazet van Antwerpen.

Un test pour détecter 1.200 maladies avant d'enfanter

A partir d'octobre, les huit centres de génétique du pays (quatre francophones, quatre néerlandophones) proposeront aux personnes désirant enfanter de se soumettre à un test afin d'évaluer le risque que leur futur bébé souffre d'une maladie rare, rapporte mardi De Morgen. Contre la somme de 1.000 euros, 1.200 affections pourront être détectées.