Tout sur Lituanie

Les quatre chasseurs-bombardiers F-16 belges déployés depuis début septembre en Lituanie pour protéger l'espace aérien des pays baltes, membres de l'Otan mais dépourvus d'avions de combat, ont effectué une vingtaine de décollages d'alerte pour intercepter des appareils russes s'approchant du territoire allié au dessus de la mer Baltique, a-t-on indiqué mardi de sources militaires.

On les connaît tous : les superstitions qui se conservent jusqu'à aujourd'hui. En Europe, il y a pas mal de superstitions en commun comme les chats noirs ou les miroirs cassés qui portent malheur. Voici une liste des superstitions diverses dans le monde.

Des chasseurs F-16 belges déployés depuis la fin août en Lituanie ont intercepté mardi quatre avions russes survolant de manière non autorisée l'espace aérien de l'Otan. Il s'agissait de deux TU-160 Blackjack (Tupolev) et de deux SU-27 (Soukhoï) ne disposant pas de plan de vol. "Les deux F-16 ont escorté de manière professionnelle ces avions jusqu'aux frontières de l'Otan", indique la Belgian Air Force.

Un avion de combat F-18 espagnol a "tenté d'approcher" l'avion qui transportait mardi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, au dessus de la mer Baltique mais a été forcé de s'éloigner par des chasseurs russes de type Sukhoi Su-27, a rapporté un correspondant de l'agence de presse Tass qui se trouvait à bord.

Portraits de Lénine sur les murs, musique militaire soviétique en fond sonore, bureaux d'agents du KGB soigneusement reconstitués: bienvenue au nouveau musée new-yorkais consacré aux services de renseignement de l'URSS, qui fait revivre la Guerre froide au coeur de Manhattan.