Tout sur Littérature

Avec Le Dernier Juif d'Europe, Joann Sfar, dans un récit d'une imagination à " dessin " débordante, signe un roman baroque dont le propos est de dénoncer l'antisémitisme croissant.

Avec Et les vivants autour, son treizième roman hautement addictif, la Bruxelloise Barbara Abel s'impose comme la reine du thriller domestique. Elle se confie sur son succès et nous fait découvrir ses quatre livres préférés.

Avec Ainsi parlait ma mère, Rachid Benzine délivre un premier roman touchant sur l'amour filial.

Une fois par mois, l'écrivaine Caroline Lamarche sort de sa bibliothèque un livre qui éclaire notre époque.

Le Goncourt 2013 clôt sa trilogie de l'entre-deux-guerres avec une fresque picaresque, Miroir de nos peines. Un tableau croustillant et émouvant de la débâcle morale et militaire française, vue à travers les yeux d'une institutrice, d'un soldat intègre, d'un combinard et d'un imposteur charismatique. Un roman populaire à l'image de son auteur : généreux, humble, franc, drôle et engagé.

Dans Papa, Régis Jauffret ravive une histoire familiale traversée par l'absence. Entre l'écrivain et le fils qui se souvient, le récit autobiographique devient roman pour combler le vide d'un père qui lui a échappé.

Chanson douce, son deuxième roman auréolé du prix Goncourt en 2016, a propulsé Leïla Slimani au firmament de la littérature francophone. Depuis, la Franco-Marocaine n'a plus quitté la scène médiatique, notamment en multipliant les tribunes féministes pour la liberté sexuelle au Maroc. Un thème qui irrigue le premier volet époustouflant de la trilogie Le Pays des autres que cette femme engagée et libre consacre aujourd'hui à son histoire familiale complexe. Rencontre exclusive à la veille de sa venue à la Foire du livre de Bruxelles dont elle sera l'invitée d'honneur.

Avec Le Pays des autres, premier volet d'une ambitieuse trilogie familiale, Leïla Slimani dépeint avec justesse et panache les servitudes et espoirs d'émancipation de femmes prises dans les rets du patriarcat et de la colonisation.

Les hommes et femmes de loi sont de grands pourvoyeurs de littérature noire et policière - au point d'en devenir des arguments de vente ? Décryptage du phénomène en compagnie de deux écrivains qui sont aussi procureur et avocat - ou le contraire.

Dans Vie de Gérard Fulmard, l'auteur de Je m'en vais (Goncourt 1999) et Les Grandes Blondes, régale d'un nouveau polar disruptif et jubilatoire. Rencontre avec un maître du burlesque.

Mis à la porte par ses parents à 20 ans, Patrick Roegiers plonge dans son histoire et n'oublie pas plus qu'il ne pardonne. Dans un roman percutant, l'auteur tord le cou à la vie de famille et se raconte à la première personne.

2023. Les dirigeants européens ont décidé de démanteler l'Europe. Une jeune femme, Aurore Henri, jette une pierre sur un élu et devient une icône. La Dictatrice, dernier roman de l'écrivaine Diane Ducret, raconte la quête du pouvoir au féminin. Aussi violent et dégoûtant qu'au masculin.

Pour l'auteur et dessinateur Thomas Lavachery, lauréat du Grand prix triennal de littérature de jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, on ne peut écrire bien qu'en lien profond avec ses personnages. Sans cette intimité, le risque d'une littérature appauvrie est réel.

L'un des plus grands écrivains américains de son époque n'écrira jamais sur celle-ci : James Ellroy vit définitivement dans le passé et ses crimes. Avec La Tempête qui vient, il retourne à Los Angeles en 1940, mais aussi en promotion... En montrant les crocs.