Tout sur licenciement

Après un licenciement, se traiter de looser ou vouer son patron aux gémonies ne vous fera pas progresser. Un jour, il faudra retourner postuler et "alors il vaut mieux savoir quel job est fait pour vous", déclare Rilla Lysens, auteur du livre "Hoera, ontslag !"

"Ne vous laissez pas embobiner par l'argumentaire" selon lequel une banque comme ING licencie à cause de la numérisation de l'économie, a mis en garde lundi le ministre-président wallon Paul Magnette à son arrivée dans l'auditorium principal de l'université catholique de Louvain (UCL), où il donnait une leçon inaugurale aux étudiants de sciences politiques.

L'ex-chef de la rédaction du journal télévisé de la RTBF Christian Dauriac, licencié la semaine dernière, a décidé de porter plainte contre la chaîne publique, a-t-il annoncé jeudi dans un courriel envoyé à l'agence Belga.

Le groupe Delhaize a annoncé mercredi matin un "plan de transformation" qui pourrait avoir un impact sur l'emploi de 2.500 collaborateurs. Quatorze magasins pourraient ne plus être exploités en gestion propre. Une décision qui scandalise les syndicats et travailleurs qui ont en nombre décidé de débrayer en réaction à l'annonce. Delhaize avait fait savoir mardi qu'un conseil d'entreprise extraordinaire relatif au "plan d'avenir" du groupe aurait lieu mercredi matin à 8h.

RTL vient de se séparer coup sur coup de deux figures connues de la chaîne: après la journaliste Nadia Bouria, licenciée "pour raison économique" à la mi-octobre, c'est aujourd'hui au tour de Sabine Mathus, ancienne speakerine et animatrice d'émissions pour enfants, d'être remerciée, annonce jeudi Nostalgie. Il n'est toutefois "absolument pas question d'un plan de licenciements plus vaste", a assuré Philipe Delusinne, l'administrateur délégué de RTL.

Un steward de Brussels Airlines vient d'être licencié pour "avoir mangé des biscuits". Indignation chez les syndicats et incompréhension du côté de la direction.

Après un conseil d'entreprise extraordinaire qui s'est tenu vendredi matin à Flémalle, la direction d'ArcelorMittal a confirmé à la presse son intention de fermer définitivement la phase à chaud de la sidérurgie liégeoise. Elle a par ailleurs annoncé son intention de licencier 220 employés et cadres, et 361 ouvriers, mais "souhaite éviter tout licenciement sec".