Tout sur Liban

Au Liban, un bar pour faire taire les armes

Le conflit syrien a ravivé les tensions entre deux quartiers de Tripoli, au Liban. Sur l'ancienne ligne de front, un café-théâtre tente de réconcilier les jeunes combattants.

Theo Francken suspend la réinstallation des réfugiés

Plus aucun réfugié n'est actuellement transféré en Belgique en vertu du système de réinstallation du Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR). En cause: le flux important des demandes d'asile et le taux d'occupation élevé des centres d'accueil, rapporte jeudi le journal 'De Standaard'.

Saad Hariri invite le Premier ministre Charles Michel au Liban

Le Premier ministre Charles Michel a salué mercredi la qualité des relations bilatérales entre la Belgique et le Liban, un pays voisin de la Syrie qui abrite un million de réfugiés ayant fui la guerre civile dans leur pays, a indiqué son entourage.

Le Liban sera-t-il une nouvelle Syrie ?

Un grand bouleversement stratégique est en cours d'accomplissement : l'Arabie saoudite est résolue à devenir l'acteur majeur du Moyen-Orient, à dicter ses règles aux autres nations arabes et à rompre le tabou qui opposait ces dernières à Israël depuis un siècle.

Couloir humanitaire: les premières familles de réfugiés syriens en Belgique d'ici Noël

Les premières familles de réfugiés syriens qui seront accueillies en Belgique dans le cadre du "couloir humanitaire" arriveront d'ici Noël, a indiqué mercredi, le porte-parole de la conférence épiscopale, Tommy Scholtes, en marge de la signature d'une déclaration d'intention par le secrétaire d'Etat à l'Asile Theo Francken et les représentants des cultes reconnus. Au total, 150 réfugiés syriens particulièrement vulnérables seront accueillis par des communautés de croyants.

Le Liban suspendu à la décision de Hariri, de retour au pays

Le Premier ministre libanais Saad Hariri, rentré à Beyrouth près de trois semaines après sa démission choc, devait s'expliquer mercredi sur sa décision annoncée de Ryad et répondre aux interrogations suscitées par son séjour en Arabie saoudite.

L'Iran "ne cherche pas à dominer" le Moyen-Orient

L'Iran "ne cherche pas à dominer" le Moyen-Orient, a déclaré mardi le président iranien Hassan Rohani à son homologue français Emmanuel Macron lors d'un entretien téléphonique, selon un communiqué de la présidence iranienne.