Tout sur Jason Kessler

Un an après le défilé de suprématistes blancs torches en mains dans le sud des Etats-Unis et la réaction ambivalente du président Donald Trump à une manifestation meurtrière, l'extrême droite américaine est dans un piteux état, plombée par des querelles internes et des problèmes financiers.

Le président américain Donald Trump a dit samedi "condamner tous les types de racisme et les actes violents", appelant à l'unité nationale un an après le rassemblement néo-nazi meurtrier de Charlottesville.

Depuis les manifestations sanglantes de Charlottesville, à la mi-août, le président américain ménage les champions autoproclamés de la race blanche. Qui se sentent pousser des ailes...