Tout sur Irlande

Les signalements d'objets volants non identifiés ont connu un boom l'an dernier en Belgique, selon le "UFO-meldpunt" flamand qui en a reçus 266 en 2019 tandis que le Cobeps, francophone, en comptabilisait 85 de son côté. Deux vagues de signalements auraient gonflé les chiffres.

La monumentale photographie d'une tête encagoulée dans un drapeau américain daté des années 1890 et signée par le New-yorkais Andres Serrano (°1950), provoque à la fois fascination (pour sa beauté quasi chirurgicale) et rejet (pour l'accusation qu'elle contient).

Des photos de votre passeport à l'accès à vos comptes bancaires via vos empreintes digitales, l'utilisation des données biométriques croît à un rythme exponentiel dans le monde. Comparitech a classé 50 pays sur la collecte et l'utilisation de ces données, dont la Belgique.

Quatre adolescents sur cinq au monde ne bougent pas assez, les filles en particulier, selon une étude publiée vendredi par l'OMS, qui recommande une heure d'activité physique par jour pour améliorer la santé et prévenir les maladies.

Les bactéries résistent toujours davantage aux remèdes, les antibiotiques. A tel point que certaines sont en passe de devenir intraitables. Au-delà de la nécessaire sensibilisation des médecins, des vétérinaires et du grand public au mésusage de ces médicaments, des solutions sont à l'étude dans des laboratoires. La bataille contre ces ennemis invisibles s'annonce complexe.

Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a évoqué mardi la possibilité d'un accord ce soir encore sur le Brexit, tout en insistant sur les difficultés persistantes, à la suite d'un point de la situation dressé par le négociateur de l'UE Michel Barnier devant les ministres chargés des Affaires européennes, à Luxembourg.

Le négociateur de l'UE Michel Barnier a déclaré mercredi que les Européens n'étaient actuellement pas en mesure "d'envisager et de trouver un accord" avec le Royaume-Uni sur le Brexit, à une semaine d'un sommet crucial de l'Union européenne.

Les négociations sur le Brexit entre Londres et les Européens semblaient mardi au bord de la rupture, à un peu plus de trois semaines de la date prévue, Bruxelles accusant le Premier ministre britannique Boris Johnson de jouer avec "l'avenir de l'Europe".

Le ministre britannique chargé du Brexit s'est montré ouvert dimanche aux discussions sur la question sensible des arrangements nord-irlandais prévus dans le plan de Brexit de Boris Johnson, tout en appelant l'Union européenne à se montrer "flexible".

Les Européens ont rejeté en l'état l'offre de Boris Johnson pour éviter un divorce chaotique, mais les deux parties sont convenues de se donner une semaine pour décider s'ils ouvrent ou non des négociations, avec à la clé un nouveau report du Brexit.