Tout sur intelligence

Trop souvent limitée à sa mesure par le quotient intellectuel (QI), l'intelligence est pourtant un sujet très vaste et diversifié. En 1983, Howard Gardner, un psychologue du développement, énonçait sa théorie des intelligences multiples. Alors que traditionnellement, à l'école, seules deux types d'intelligence mesurant les capacités verbales et logico-mathématique étaient valorisées, il existerait six autres formes d'intelligence. Des intelligences multiples qui permettent à chaque individu d'être différent et de s'épanouir à sa manière.

Des scientifiques ont mis en lumière un lien entre deux groupes de gènes et l'intelligence humaine. Notre QI pourrait-il avoir une explication génétique ?

Selon une étude canadienne de 2014 illustrée dans une vidéo du New York Mag, les personnes les plus stressées seraient plus intelligentes. Être anxieux n'empêcherait donc pas de réfléchir correctement, que du contraire.

"En moyenne, les gens d'idéologie de gauche obtiennent de meilleurs résultats aux tests d'intelligence que les gens aux idées de droite" écrivent les psychologues Alain Van Hiel et Emma Onraet. Cependant, ils nuancent immédiatement cette conclusion :"cela ne signifie pas pour autant qu'il y a des idéologies supérieures."

À en croire les scientifiques, certaines de nos habitudes quotidiennes affecteraient le cerveau et nous rendraient moins intelligent. Par exemple, il n'est pas une bonne idée de vérifier ses e-mails en regardant la télévision.

S'amuser, oui mais en devenant plus intelligent, voilà ce que vous promettent ces six passe-temps, selon le site Entrepreneur.com. Et c'est même prouvé scientifiquement !

Les personnes nettement plus intelligentes que la moyenne utilisent moins de ressources cérébrales pour résoudre un problème moyennement difficile que celles qui sont légèrement plus intelligentes que la moyenne, selon une étude de chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), qui ont testé 80 étudiants de hautes écoles.

Le psychologue Daniel Goleman, auteur du livre " Leadership : le pouvoir de l'intelligence émotionnelle ", explique au New York Times comment devenir émotionnellement intelligent pour parvenir à gérer et à identifier ses propres émotions, mais aussi celles des autres, pour vivre en harmonie avec les personnes qui vous entourent.

Avec l'âge, on devient de plus en plus raisonnable, plus sage. Mais pas seulement, avec les années, on deviendrait aussi plus intelligent dans différents domaines, voilà la bonne nouvelle révélée par des chercheurs du MIT.

Alors qu'au vingtième siècle l'intelligence humaine n'a fait que croître, ces dernières décennies le quotient intellectuel baisse. Selon une étude basée sur les tests de QI de plusieurs pays et relayée par le quotidien De Morgen, d'ici 2110 la moyenne du QI mondial aura baissé de huit points.

Les formidables progrès des neurosciences depuis vingt ans montrent que nos capacités cérébrales sont évolutives, multiples, protéiformes. Et peuvent croître à tout âge...