Tout sur insuline

Le fait d'augmenter la durée de sommeil chez des adultes qui dorment chroniquement trop peu permet d'améliorer leur sensibilité à l'insuline et donc de diminuer chez ces personnes le risque de développer un diabète de type 2, ont conclu des chercheurs de l'ULB.

Après de 20 ans de recherche, les scientifiques du CHU de Montpelier on mit au point un pancréas bioartificiel capable de produire de l'insuline dans l'organisme du patient atteint de diabète de type 1. Le patient n'aurait donc plus à s'injecter de l'insuline plusieurs fois par jour et retrouverait de la sorte un certain confort de vie, explique Hervé Pichon, l'un des partenaires du projet.