Tout sur Grégory Morlighem

Alors que le coronavirus continue à faire des ravages dans le monde, et qu'il a dépassé la barre des 16 000 morts, certains préconisent une approche plus naturelle du virus. "On nous a fait croire ces derniers jours que nous gagnerons la guerre contre le coronavirus. En l'absence de vaccin, c'est inexact, au mieux nous repoussons l'ennemi", estime Grégory Morlighem, biologiste.