Tout sur famine

La famine atteint des niveaux "alarmants" au Soudan du Sud, où les prix des denrées alimentaires sont exorbitants après deux ans d'une guerre civile marquée par les atrocités et les accusations de crimes de guerre, ont averti mardi les Nations unies.

Quelque 250.000 enfants "risquent de mourir de faim" au Soudan du Sud, pays ravagé par 18 mois de guerre civile, a averti mardi dans un rapport Toby Lanzer, coordinateur humanitaire de l'ONU dans le pays jusqu'à son expulsion début juin.

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM), dont les rations permettent actuellement à 120.000 personnes de survivre, a lancé un appel à l'aide internationale. Dans le sud de Madagascar, une exceptionnelle sécheresse d'octobre à février a détruit les récoltes.

Le fruit du jacquier, que l'on retrouve surtout en Asie, pourrait être le remède miracle contre la famine. Selon le Guardian, il pourrait être une alternative au blé dont la culture est de plus en plus sensible au changement climatique.

La situation ne s'arrange pas en Somalie où une sixième région, celle de Bay, est frappée par la famine. En cause : une sécheresse d'ampleur exceptionnelle dans toute la Corne de l'Afrique, d'après l'ONU.

Alors que la Corne de l'Afrique (Somalie, Éthiopie, Kenya et Djibouti) vit une sécheresse telle qu'elle n'en a pas vue depuis 60 ans, l'aide humanitaire commence à se mettre en place. L'ONU a décrété l'état de famine au sud de la Somalie il y a deux semaines, où la malnutrition touche de nombreux enfants. Cette famine pourrait s'étendre à de nouvelles régions. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont déjà été tuées par la faim, selon Valérie Amos, chef des opérations humanitaires de l'ONU. Les Somaliens tentent par tous les moyens de rejoindre les terres éthiopiennes et kenyanes, pourtant elles aussi durement touchées par la sécheresse.

La famine dans la Corne de l'Afrique, qui a déjà tué des dizaines de milliers de personnes, pourrait bientôt "s'étendre" à six nouvelles régions de Somalie, a mis en garde la chef des opérations humanitaires de l'ONU, Valerie Amos.

La Corne de l'Afrique -Ethiopie, Somalie, Kenya et Djibouti- est frappée par la pire sécheresse depuis 60 ans. La catastrophe humanitaire pourrait faire 11 millions de victimes. Le fléau de la malnutrition gagne les habitants de la région mais surtout le sud de la Somalie, décrété en état de famine par l'ONU. Tous les jours des milliers de Somaliens quittent le pays à la recherche de nourriture et d'eau. Il rejoignent des camps de fortune en Ethiopie voisine.