Tout sur De Morgen

Ces derniers jours, l'apparition de nouvelles contaminations à Pékin ravive les craintes d'une deuxième vague. L'épidémie de coronavirus a en effet éclaté fin 2019, à Wuhan en Chine et beaucoup de gens craignent qu'une seconde vague parte également de l'Empire du Milieu. Le virologue Marc Van Ranst estime toutefois qu'il ne faut pas se fixer sur la Chine.

Les occupants de centres de soins résidentiels très affaiblis et contaminés par le coronavirus Covid-19 ne font pas l'objet d'hospitalisations, selon une directive de la Société Belge de Gérontologie et de Gériatrie, adressée aux docteurs au sein des centres des soins et des services de gériatrie des hôpitaux, rapportent De Tijd et De Morgen mardi.

Jeudi soir, le Conseil national de Sécurité a pris une série de mesures de restriction drastiques pour éviter un maximum la propagation du coronavirus. La prise de décision, qui a duré trois heures, a été particulièrement difficile. Coulisses d'une soirée pénible pour la population inquiète.

Le ministre flamand des Affaires intérieures, Bart Somers (Open Vld), a lancé son propre plan climat pour les pouvoirs locaux. Plus ambitieux que le plan climat régional, il prévoit notamment la plantation d'un arbre et de 0,5 mètre de haies par citoyen, rapportent mercredi De Morgen et Het Laatste Nieuws.

Au moins 25 combattants belges se trouvent actuellement dans la province d'Idleb, au nord-ouest de la Syrie, écrit mardi De Morgen. Certains d'entre eux combattent aux côtés des djihadistes, des milices rebelles et de l'armée turque contre les troupes du président syrien Bachar el-Assad et de l'armée russe. Les services de sécurité belges confirment que s'y trouvent notamment des djihadistes anciennement membres de Sharia4Belgium.

Évitez d'utiliser des images des chars carnavalesques présentant des caricatures juives, demandent aux médias trois professeurs spécialisés dans l'antisémitisme dans une carte blanche publiée dans De Morgen mardi. Ces images ne sont pas innocentes et mènent à des sentiments anti-juif, met en garde le professeur de théologie Didier Pollefeyt (KU Leuven).

En moins de trois ans, 102 femmes ont été tuées en Belgique. Le Vrouwenraad exige que le féminicide devienne un crime distinct dans la loi. "Le féminicide fait plus de victimes que le terrorisme", argumente l'association lundi dans De Morgen. Cette revendication rejoint celle formulée, en mai 2019, par le Conseil des Femmes Francophones de Belgique (CFFB) dans son mémorandum.

Dix-huit blindés de l'armée belge ne sont toujours pas en mesure, 10 ans après leur achat, de tirer des munitions antichars. Ils ont été commandés équipés d'un canon bon pour l'industrie belge, mais moins pour la Défense, peut-on lire mercredi dans le journal De Morgen.

Karel Van Eetvelt, le président de Febelfin, envisage de créer un nouveau mouvement politique, annonce-t-il samedi dans une interview accordée à De Morgen. Ce projet n'en est qu'à ses débuts, mais le patron de la Fédération belge du secteur financier affirme être en contact avec un groupe de personnes. "Ce doit être radicalement innovant", selon lui.

Fragmentation des habitats, excès d'azote, espèces invasives, changement climatique... la nature est en souffrance en Flandre, ressort-il d'un état des lieux dressé par l'Institut de la Nature et de la Forêt (INBO). La plupart des 43 indicateurs scrutés à l'aune des objectifs flamands et européens sont au rouge, écrit De Morgen samedi.