Tout sur Brussels Airport Company

L'avocat Philippe Vanlangendonck, qui représente plusieurs riverains de l'aéroport de Zaventem, a annoncé lundi, en marge d'une conférence de presse de plusieurs associations, l'extension au CEO Arnaud Feist d'une plainte déposée contre X, Brussels Airport Company, Belgocontrol et l'Etat belge. Ils dénoncent des manoeuvres frauduleuses pour faire voler illégalement de nuit un avion cargo de DHL.

En Flandre aussi on grappille. Marc Descheemaecker (N-VA) gagne presque deux fois plus pour son poste d'administrateur chez De Lijn que ce qu'il prétend. C'est ce que conclut Joris Vandenbroucke (sp.a) sur base des chiffres du ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA).

L'exploitant de l'aéroport de Zaventem, Brussels Airport Company (BAC), "remplit correctement ses obligations en matière de respect des normes acoustiques arrêtées par la Région de Bruxelles-Capitale". Telles sont les conclusions du Service de régulation du transport ferroviaire et de l'exploitation de Brussels Airport.

Brussels Airport Company (BAC) respecte-t-elle bien les conditions de sa licence d'exploitation concernant les normes de bruit et environnementale? C'est la question centrale d'une enquête menée par le Service de régulation, le régulateur économique de l'aéroport, a-t-on appris samedi. Elle a été mise en place après une série de plaintes de riverains et d'une association de défense des habitants contre les nuisances aériennes.

"Les plans spécifiques de l'aéroport ont été conçus principalement pour faire face à une catastrophe 'airside' (crash aérien), selon les experts de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de Bruxelles. "Ces plans ne comprennent pas de volet spécifiquement consacré au terrorisme".