Tout sur Brussels Airport

Il y a des airs de No man's land, à Brussels Airport. Les avions sont cloués au sol, les terminaux déserts, les commerces tous (ou presque) fermés. Sur les 600 vols quotidiens en temps normal, on ne compte plus qu'une quinzaine d'avions passagers par jour. L'activité actuelle majeure se résumant au cargo. En attendant, l'aéroport se prépare déjà à une reprise progressive des activités. Avec, forcément, de nouvelles mesures sanitaires mises en place. Voici, en images, un aperçu du "nouveau" Zaventem.

Jean (prénom d'emprunt) travaille à Brussels Airport depuis des années. Pour levif.be, il a accepté de témoigner sous couvert d'anonymat et nous dresse un portrait inédit de l'aéroport de Bruxelles suite aux mesures drastiques prises pour endiguer la propagation du coronavirus. Entre inquiétudes pour le futur du domaine aérien et mesures strictes de protection, immersion en plein coeur d'un Zaventem... paralysé.

Des actions vont être organisées dans les prochains jours au sein de la police aéroportuaire, contre un manque de personnel et de moyens persistants, a-t-on appris de sources syndicales. Celles-ci risquent d'avoir des conséquences sur les départs et/ou retours de vacances à Brussels Airport alors que se profile la semaine de Carnaval.

La population des éléphants d'Afrique a décliné de 70% en 40 ans, écrit le WWF dans un communiqué mardi. L'organisation non gouvernementale vouée à la protection de l'environnement précise qu'un éléphant meurt toutes les 25 minutes, tué pour ses défenses en ivoire, et qu'à ce rythme, l'espèce sera éteinte dans 20 ans. Le WWF lance une campagne de récolte de fonds pour lutter contre le braconnage et protéger son habitat.

Toutes les opérations se déroulaient normalement dimanche matin à l'aéroport de Bruxelles, a indiqué la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard, à Belga. La veille, un problème technique du système de traitement des bagages avait empêché l'embarquement de nombreuses valises.

Dans son mémorandum, privé, adressé aux négociateurs fédéraux et régionaux, la direction de Brussels Airport expose ses souhaits en précisant qu'un cadre soit être mis en place durant la première année de législature.

Brussels Airport s'attend à accueillir plus de 94.000 passagers, dont 50.000 au départ, ce vendredi pour ce qui constituera la première d'une succession de journées de grande affluence, a annoncé lundi l'aéroport, qui table sur 2,7 millions de passagers rien que pour le mois de juillet.