Tout sur bosnie

Après 12 ans de cavale, Radovan Karadzic, l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie sera arrêté en juillet 2008. Durant cette décennie, l'un des bourreaux du massacre de Srebrenica, dont on commémore les 20 ans ce 11 juillet, a vécu une hallucinante deuxième vie. Il s'était reconverti en guérisseur.

Le parquet de Bosnie-Herzégovine a inculpé vendredi deux Serbes de Bosnie, des anciens responsables de la police, pour leur rôle dans le génocide commis en juillet 1995 à Srebrenica (est) par les forces serbes bosniennes, le pire massacre en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Au moins 44 personnes ont été tuées ces derniers quatre jours dans les pires intempéries que connaissent la Bosnie, la Serbie et la Croatie voisine depuis plus d'un siècle, a-t-on indiqué de sources officielles.

Me Jean-Pierre Jacques, l'avocat de Frédéric Dichamp, un militaire irradié lors d'une mission en Bosnie en 1994, s'inquiète du fait que l'armée belge semble vouloir étouffer le dossier médical de son client et réfuter l'idée que certains de ses militaires ont été exposés aux conséquences de l'utilisation d'uranium appauvri.

Le général français Philippe Morillon, qui avait promis au nom de l'ONU la "protection" aux habitants de Srebrenica, environ deux ans avant le massacre de juillet 1995, est venu vendredi dans cette ville de Bosnie orientale pour demander "pardon" aux familles de victimes, au nom de l'"Europe".