Tout sur Boom

Le conseil communal de Boom, en province d'Anvers, a voté pour un nouvel accord sur l'organisation du festival Tomorrowland. L'évènement aura lieu jusqu'à 2034 dans le domaine provincial De Schorre.

Depuis l'ouverture des portes de Tomorrowland, vendredi, une trentaine de personnes ont été évacuées vers les trois hôpitaux les plus proches du festival, qui se déroule à Boom (Anvers). A l'exception du décès d'un jeune homme, elles concernaient le plus souvent des maux sans gravité, a indiqué la Croix Flamande samedi.

Le volcan Sakurajima est entré en éruption vendredi en début de soirée dans le sud du Japon, a annoncé l'agence météorologique tandis que la télévision publique diffusait des images spectaculaires de projections de lave rougeoyante haut dans le ciel.

La BBC a publié la vidéo d'un impressionnant orage volcanique en Patagonie. La vidéo a déjà été vue plus de 26 millions de fois en quelques heures.

Depuis la crête du volcan Nyiragongo, autour du cratère fumant, des touristes admirent le chaudron de lave en ébullition en contrebas. Dans l'est ravagé par la guerre de la République démocratique du Congo (RDC), le Parc national des Virunga redevient, contre toute attente, une destination touristique.

Le réveil ces derniers jours du volcan Cotopaxi en Equateur a entraîné une réaction inattendue du gouvernement : la censure préventive de toute information concernant l'éruption, une mesure immédiatement critiquée comme une attaque à la liberté de la presse.

Jusqu'à 325.000 personnes pourraient être affectées en Equateur par des avalanches liées à l'éruption du volcan Cotopaxi, qui s'est réveillé vendredi, entraînant le gouvernement à décréter l'état d'exception, ont estimé lundi les autorités.

L'Equateur a déclaré samedi l'état d'exception face au réveil du volcan Cotopaxi, proche de Quito et considéré comme l'un des plus dangereux du monde, faisant évacuer plusieurs localités menacées par une éventuelle éruption.

Un groupe de volcans submergés a été découvert au large de Sydney ce qui devrait permettre aux scientifiques de mieux comprendre la séparation de la Nouvelle-Zélande d'avec le socle continental australien il y a des dizaines de millions d'années, ont indiqué lundi des scientifiques.