Tout sur Anne Hidalgo

Quelques notes de saxo venues de l'espace, du BMX sur les toits de Paris et du breaking sur la place du Trocadéro: le stade olympique de Tokyo a pris dimanche des accents parisiens pour le clap de fin des JO qui signe le passage de relais pour Paris en 2024.

Les forces de l'ordre ont procédé à un nombre record de 1.082 interpellations samedi à Paris, à l'occasion de l'acte IV de la mobilisation des "gilets jaunes" marqué par de nouvelles violences, selon les chiffres de la préfecture de Paris, dimanche.

La mairie de Paris a annoncé jeudi qu'elle souhaitait aller vers la fin des voitures à essence dans la capitale à l'horizon 2030, et des voitures diesel en 2024, sans les interdire, pour faire de Paris "une ville neutre en carbone à moyen et long terme".

A Paris, depuis la semaine dernière, c'est la polémique autour du festival afro-féministe Nyansapo. La maire de Paris disait vouloir interdire ce festival "interdit aux blancs", avant de se féliciter d'un compromis. Cependant, la polémique n'est pas terminée, puisque ce festival reste majoritairement réservé aux femmes noires ou "racisées".

Les maires socialistes de Paris et de Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, l'ex-Garde des Sceaux Christiane Taubira, des intellectuels et artistes ont lancé mercredi "Dès demain". Ce "mouvement d'innovation" se dit ouvert à "tous les humanistes qui croient encore en l'action".

Plus de 3.800 migrants ont été évacués vendredi de leur campement du nord-est de Paris, pour être conduits dans des centres d'hébergement en Ile-de-France, une opération record dans la capitale, menée dans la foulée du démantèlement de la "Jungle" de Calais.

Bucoliques et romantiques, les berges de la Seine, au coeur de Paris, sont depuis lundi définitivement interdites aux voitures au nom de la lutte contre la pollution, pour être rendues aux piétons et aux cyclistes.