Tout sur Amérique

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 478.818 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l'apparition de la maladie en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 19h00.

L'Amérique de Donald Trump affronte une conjonction exceptionnelle de trois crises majeures, une pandémie, une profonde récession économique et un vif malaise racial, qui redéfinissent les grands enjeux politiques à cinq mois d'une élection présidentielle de plus en plus difficile à prédire.

Snapchat, réseau social très prisé des jeunes de la génération Z, a rejoint Twitter mercredi pour atténuer l'écho des messages de Donald Trump, qui "incitent à la violence raciale" dans un pays où des centaines de milliers de personnes défilent depuis 10 jours contre les violences faites à la minorité noire. Les détails.

"Pour la première fois de ma vie en 2020, je marche dans les rues de Bruxelles et la pensée que je puisse être abattue du fait de ma couleur de peau m'effleure de temps à autre", écrit Carmen Manga, Camerounaise d'origine.

Depuis huit jours, des manifestations contre les brutalités policières d'une ampleur historique secouent les Etats-Unis, provoquées par la diffusion le 25 mai d'une vidéo montrant l'arrestation d'un homme non armé, George Floyd,décédé après avoir été plaqué au sol par un policier blanc, genou sur son cou.

Les rapports sur la pandémie de coronavirus en provenance des États-Unis mettent à mal le mythe américain. Une rupture à l'échelle de la société de ce qui était, en théorie, la nation la plus avancée et la plus influente de la planète.

Les Etats-Unis ont déploré plus de 2.400 décès supplémentaires du coronavirus en 24 heures, portant le bilan total de l'épidémie dans le pays à plus de 75.500 morts, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.

Alors que le président américain Donald Trump vient d'annoncer qu'il coupe les vivres à l'OMS, l'ex-diplomate américain et ancien conseiller de Barack Obama, Ivo Daalder, met en garde contre un massacre social si Washington n'intervient pas d'urgence. "Cette crise va exacerber les inégalités."

Le pays de l'Oncle Sam est durement touché par l'épidémie de coronavirus. Ce mardi, le pays a enregistré un sombre record : en 24h, pas moins de 2.200 décès supplémentaires ont été déplorés, portant le total à près de 26.000. Les États-Unis sont depuis le week-end dernier le pays le plus endeuillé, devant l'Italie.

Le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine Joe Biden est visé par une plainte d'harcèlement sexuel déposée par une ancienne assistante au Sénat, selon plusieurs quotidiens américains. Les allégations portent sur des faits survenus en 1993. L'équipe de campagne de Joe Biden dément ces accusations.

La puissance à l'origine de la crise du coronavirus va au devant de temps difficiles en raison du vieillissement de sa population. L'Europe aussi, sauf si elle peut tabler sur l'immigration. Parmi les grandes puissances, les Etats-Unis s'en sortiront le mieux.