Tout sur Alex Jones

Donald Trump s'en est à nouveau pris dimanche à son moyen de communication favori, Twitter, l'accusant de bâillonner les conservateurs, une "gigantesque erreur" qui va selon lui à l'encontre de la "liberté d'expression".