Elevate, c'est le nom de cette voiture futuriste, de ce premier UMV pour véhicule à mobilité ultime. Il s'agit d'un véhicule électrique dont les quatre roues individuelles sont montées sur des pattes articulées. Son design lui permet de marcher à la manière d'un mammifère ou d'un reptile et de se déplacer ainsi dans toutes les directions. Rochers, neige, boue, sable, débris, le constructeur coréen la dit capable de se mouvoir sur...

Elevate, c'est le nom de cette voiture futuriste, de ce premier UMV pour véhicule à mobilité ultime. Il s'agit d'un véhicule électrique dont les quatre roues individuelles sont montées sur des pattes articulées. Son design lui permet de marcher à la manière d'un mammifère ou d'un reptile et de se déplacer ainsi dans toutes les directions. Rochers, neige, boue, sable, débris, le constructeur coréen la dit capable de se mouvoir sur absolument tous les terrains. Même un escalier. Son premier usage ? Porter secours. " Le besoin d'utiliser des moyens de transport plus rapides et plus flexibles dans les zones sinistrées nous a amenés à concevoir ce premier véhicule équipé de pattes articulées, explique-t-on chez Hyundai. Après un tsunami ou un tremblement de terre, les véhicules de sauvetage habituels ne parviennent qu'à accéder aux limites de la zone sinistrée pour y déposer les secouristes. Ces derniers doivent ensuite effectuer le reste du trajet à pied. Elevate est, quant à lui, capable de pénétrer réellement dans la zone sinistrée et d'escalader si nécessaire des débris et autres décombres. " Et de permettre aux secouristes embarqués d'être utiles plus rapidement. Le véhicule quadrupède pourrait atteindre une envergure de 4,5 mètres. Il serait capable d'enjamber des trous de 1,5 m de diamètre et de grimper des murs de 1,5 m de hauteur. Seuls les arbres lui résisteraient. Ses jambes extrêmement habiles pourraient évoluer à 4,8 km/h. Soit à la même vitesse qu'un bon randonneur sur terrain plat. Le tout en gardant bien à niveau la cabine passager trapézoïdale, où seront installées les potentielles victimes et leurs sauveteurs. Dès lors, aucun risque d'à-coups ou de mal des transports. Elevate n'existe pour l'instant qu'à l'état de maquette. C'est sur un simulateur représentant le fameux Rubicon Trail, un sentier très accidenté de 35 kilomètres situé dans la Sierra Nevada américaine que les concepteurs réalisent leurs essais. La production grandeur nature de l'engin devrait démarrer fin 2019, laisse-t-on entendre. Gageons que l'ingénieuse idée des pattes articulées se retrouvera à l'avenir sur d'autres véhicules. Par Laetitia Theunis.