C'est là où tout est possible. Même passer en peu de temps des nuits sur le bitume aux palaces les plus fastueux. Tout en sachant que la trajectoire inverse est plausible. C'est le pays du dollar, de l'ultralibéralisme, du toujours plus haut, de la fortune qui ne sourit qu'aux audacieux, du jackpot pour les plus malins ou les moins scrupuleux. Mais 1929 et 2008 infligent, chacun, un revers cinglant aux tenants du toujours plus de prospérité, de croissance, de marchés, de spéculation. Deux crises économiques terribles, aux répercussions mondiales. Qui jettent à la rue jusqu'aux symboles d'un capitalisme effréné, revenu, les deux fois, aux affaires. Et même reparti de plus belle.

Cette photo est extraite du hors-série de 200 pages du Vif/L'Express, en vente en librairie dès le 16 octobre ou via notre shop, Il était une fois l'Amérique. Des Amérindiens à Donald Trump, les photos qui racontent l'histoire des Etats-Unis.

C'est là où tout est possible. Même passer en peu de temps des nuits sur le bitume aux palaces les plus fastueux. Tout en sachant que la trajectoire inverse est plausible. C'est le pays du dollar, de l'ultralibéralisme, du toujours plus haut, de la fortune qui ne sourit qu'aux audacieux, du jackpot pour les plus malins ou les moins scrupuleux. Mais 1929 et 2008 infligent, chacun, un revers cinglant aux tenants du toujours plus de prospérité, de croissance, de marchés, de spéculation. Deux crises économiques terribles, aux répercussions mondiales. Qui jettent à la rue jusqu'aux symboles d'un capitalisme effréné, revenu, les deux fois, aux affaires. Et même reparti de plus belle.