La situation liée à la propagation du Covid en Belgique inquiète ces dernières semaines. Autorités et experts sont d'accord pour le dire : les indicateurs vont dans le mauvais sens. Les contaminations augmentent, mais c'est surtout la situation dans les hôpitaux qui préoccupe. Mais où se place la Belgique par rapport aux autres pays européens ?

Incidence : parmi les pires

Que disent les indicateurs principaux ? La moyenne de l'incidence (nombre de cas pour 100.000 habitants) sur les derniers jours en Belgique est de 685,4, selon les chiffres de l'OMS. A ce niveau, la situation est assez inquiétante au regard de ses voisins européens. La Belgique est en effet le 4e pays avec l'incidence la plus élevée, derrière les Pays-Bas (751,5), la République Tchèque (929,7) et l'Autriche, qui dépasse la barre inquiétante des mille (1.052,7). L'Espagne (52,8), la Suède (60,7), l'Italie (101,3) sont les mieux placés à cet égard en Europe. La France se porte relativement bien par rapport à la Belgique avec une incidence de 166,4.

Vaccination : parmi les meilleurs

Quant à la vaccination, la Belgique reste dans le peloton de tête européen. Notre pays pointe en sixième position avec 86,9% de sa population de plus de 18 ans entièrement vaccinée. La Belgique est uniquement devancée par le Danemark, l'Irlande, l'Islande, le Portugal et Malte, meilleur élève européen. Le bât blesse en Roumaine et encore plus en Bulgarie, avec respectivement 42,8% et 29,2% de la population de plus de 18 ans vaccinée. Dans ces pays, la situation sanitaire y est d'ailleurs très préoccupante.

Quand à nos voisins, la France est 11e avec un taux de vaccination de 81,7%, l'Allemagne (où la sonnette d'alarme retentit également) est 12e avec 80,8%, les Pays-Bas 13e avec 80,5%.

L'Autriche, dont le gouvernement a récemment pris des mesures drastiques pour les non-vaccinés, compte 74,7% de sa population de plus de 18 ans entièrement vaccinée.

Décès

Sur la période étudiée du 13 au 19 novembre, 33,7 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+20%), portant le bilan à 26.669 morts depuis le début de la crise sanitaire en Belgique. Qu'en est-il par rapport à nos voisins européens ? Sur les sept derniers jours, la Belgique compte moins de décès (206) que la France (302) et les Pays-Bas (207). La Suède est pour l'instant l'exemple européen avec 5 décès sur la semaine écoulée. La Roumanie (2.111 décès sur la semaine passée) et la Pologne (1.958) sont dans des situations préoccupantes. L'Allemagne n'est pas épargnée avec 1.370 décès, tout comme le Royaume-Uni (1.038) et la Bulgarie (949).

Hospitalisations

Entre le 16 et le 22 novembre, il y a eu en moyenne 280 admissions à l'hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une hausse de 19% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 3.289 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19, dont 654 patients traités en soins intensifs.

Que disent ces chiffres en regard des pays qui nous entourent ? Avec une moyenne de 19,9 hospitalisations pour 100.000 habitants, la Belgique se situe dans le ventre mou européen. La Suède, Malte, la Norvège ou encore le Portugal sont les moins impactés par les hospitalisations. Contrairement à la Bulgarie (120,4), dont le système hospitalier est en pleine rupture. Dans ce classement, notre pays s'en sort cependant moins bien que nos voisins français (10,4), néerlandais (7,9) ou luxembourgeois (7,2).

L'OMS alerte sur la situation européenne

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) s'est inquiétée de l'"emprise" de l'épidémie de Covid-19 en Europe, qui pourrait déboucher sur 700.000 morts supplémentaires sur le continent, portant le nombre total de décès à 2,2 millions d'ici le printemps.

"On peut s'attendre à ce que les lits d'hôpitaux soient soumis à une pression élevée ou extrême dans 25 pays et à une pression élevée ou extrême dans les unités de soins intensifs dans 49 des 53 pays d'ici au 1er mars 2022. Les décès cumulés signalés devraient atteindre plus de 2,2 millions d'ici le printemps prochain, sur la base des tendances actuelles", a expliqué l'organisation dans un communiqué.

Actuellement, plus de 1,5 million de personnes sont mortes du Covid dans la région.

Pour l'OMS, l'augmentation des cas s'explique par la combinaison de la prévalence du variant Delta hautement contagieux, d'une couverture vaccinale insuffisante et de l'assouplissement des mesures anti-Covid.

Selon ses données, les décès liés au Covid ont plus que doublé depuis fin septembre, passant de 2.100 par jour à près de 4.200 quotidiens.

"La situation liée au Covid-19 à travers l'Europe et l'Asie centrale est très sérieuse. Nous faisons face à un hiver plein de défis", a affirmé le directeur régional de l'OMS pour l'Europe Hans Kluge, appelant à adopter une approche "vaccin plus", associant vaccination, port du masque, mesures d'hygiène et distanciation.

D'après l'OMS, le port du masque réduit de 53% l'incidence de la maladie. Une généralisation de son usage jusqu'à 95% pourrait permettre d'éviter plus de 160.000 décès d'ici le 1er mars.

En outre, "il apparaît de plus en plus évident que la protection induite par la vaccination contre les infections et les formes bénignes décline", a relevé l'OMS.

L'institution recommande donc un rappel pour les plus vulnérables, y compris les immunodéprimés.

La situation liée à la propagation du Covid en Belgique inquiète ces dernières semaines. Autorités et experts sont d'accord pour le dire : les indicateurs vont dans le mauvais sens. Les contaminations augmentent, mais c'est surtout la situation dans les hôpitaux qui préoccupe. Mais où se place la Belgique par rapport aux autres pays européens ?Que disent les indicateurs principaux ? La moyenne de l'incidence (nombre de cas pour 100.000 habitants) sur les derniers jours en Belgique est de 685,4, selon les chiffres de l'OMS. A ce niveau, la situation est assez inquiétante au regard de ses voisins européens. La Belgique est en effet le 4e pays avec l'incidence la plus élevée, derrière les Pays-Bas (751,5), la République Tchèque (929,7) et l'Autriche, qui dépasse la barre inquiétante des mille (1.052,7). L'Espagne (52,8), la Suède (60,7), l'Italie (101,3) sont les mieux placés à cet égard en Europe. La France se porte relativement bien par rapport à la Belgique avec une incidence de 166,4. Quant à la vaccination, la Belgique reste dans le peloton de tête européen. Notre pays pointe en sixième position avec 86,9% de sa population de plus de 18 ans entièrement vaccinée. La Belgique est uniquement devancée par le Danemark, l'Irlande, l'Islande, le Portugal et Malte, meilleur élève européen. Le bât blesse en Roumaine et encore plus en Bulgarie, avec respectivement 42,8% et 29,2% de la population de plus de 18 ans vaccinée. Dans ces pays, la situation sanitaire y est d'ailleurs très préoccupante. Quand à nos voisins, la France est 11e avec un taux de vaccination de 81,7%, l'Allemagne (où la sonnette d'alarme retentit également) est 12e avec 80,8%, les Pays-Bas 13e avec 80,5%.L'Autriche, dont le gouvernement a récemment pris des mesures drastiques pour les non-vaccinés, compte 74,7% de sa population de plus de 18 ans entièrement vaccinée. Sur la période étudiée du 13 au 19 novembre, 33,7 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+20%), portant le bilan à 26.669 morts depuis le début de la crise sanitaire en Belgique. Qu'en est-il par rapport à nos voisins européens ? Sur les sept derniers jours, la Belgique compte moins de décès (206) que la France (302) et les Pays-Bas (207). La Suède est pour l'instant l'exemple européen avec 5 décès sur la semaine écoulée. La Roumanie (2.111 décès sur la semaine passée) et la Pologne (1.958) sont dans des situations préoccupantes. L'Allemagne n'est pas épargnée avec 1.370 décès, tout comme le Royaume-Uni (1.038) et la Bulgarie (949).Entre le 16 et le 22 novembre, il y a eu en moyenne 280 admissions à l'hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une hausse de 19% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 3.289 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19, dont 654 patients traités en soins intensifs.Que disent ces chiffres en regard des pays qui nous entourent ? Avec une moyenne de 19,9 hospitalisations pour 100.000 habitants, la Belgique se situe dans le ventre mou européen. La Suède, Malte, la Norvège ou encore le Portugal sont les moins impactés par les hospitalisations. Contrairement à la Bulgarie (120,4), dont le système hospitalier est en pleine rupture. Dans ce classement, notre pays s'en sort cependant moins bien que nos voisins français (10,4), néerlandais (7,9) ou luxembourgeois (7,2).