En Belgique, 77,7% des plus de 18 ans étaient primo-vaccinés le week-end dernier, chiffres repris par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). En date du 5 juillet, les chiffres de Sciensano sont même un peu plus élevés, frôlant les 80%.

En Europe, 61,5% des citoyens adultes ont reçu une première dose de vaccin, et 40,3% sont entièrement vaccinés, selon les données du Vaccine Tracker du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Dans le groupe de tête de l'Union européenne, on retrouve les Pays-Bas, la Finlande et Malte. En Allemagne et en France, seuls environ 64% ont reçu au moins une dose. C'est encore un peu moins chez nos voisins luxembourgeois, avec 61,5%. Notre pays ne fait en revanche pas aussi bien pour la vaccination complète.

Jusqu'à présent, 7.425.518 personnes ont reçu une première dose et 4.249.640 ont reçu les deux doses nécessaires. Ainsi, le cap des 70% de vaccination est atteint chez les plus de 35 ans sur l'ensemble du territoire pour la première dose, et chez les plus de 65 ans pour la vaccination complète.

Que ce soit pour la première ou la deuxième dose, on note toujours des différences entre les régions. Pour rappel, les données sont enregistrées sur base du lieu de résidence et non du lieu de vaccination. Ainsi, la couverture vaccinale de la première dose chez les plus de 18 ans est de 75% en Wallonie, 86% en Flandre et 57% à Bruxelles. 46% des Flamands et 49% des Wallons sont entièrement vaccinés, contre 38% en Région bruxelloise.

Le cap des 70% de population vaccinée à Bruxelles estimé nécessaire à l'échelle mondiale pour venir à bout de la pandémie de coronavirus ne sera donc pas attteint d'ici la semaine prochaine, contrairement à ce qu'avait espéré la Commission communautaire commune. Il est notamment plus difficile de convaincre dans les tranches d'âge plus jeunes.

La Flandre a décidé de son côté de mettre les bouchées doubles sur les deuxièmes injections. A la fin du mois de juillet, 80% des adultes devraient être totalement vaccinés au nord du pays. C'est ce qu'a déclaré le ministre flamand de la Santé Wouter Beke (CD&V). "L'ambition est de pratiquement doubler le degré de vaccination complète de la population adulte d'ici fin juillet", a déclaré Dirk Dewolf, administrateur général de l''agence sanitaire du nord du pays (Agentschap Zorg en Gezondheid). .

Selon le ministre Beke, 99,4% des adultes vivant en Flandre ont reçu une invitation à la vaccination. "Dans un centre de vaccination sur trois, tous les plus de 18 ans ont déjà été invités", a ajouté le ministre. "De cette manière, nous respectons notre engagement de donner à chaque adulte en Flandre la possibilité de recevoir une première injection avant le 11 juillet."

Plus de 12,3 millions de doses de vaccin livrées en Belgique

Selon les dernières données du SPF Santé publique, publiées mardi, un total de 12.317.315 doses de vaccins ont été livrées en Belgique. Ces doses ont été livrées au hub central et aux hubs hospitaliers.

Parmi ces doses, 7.893.015 d'entre elles sont du vaccin Pfizer/BioNTech et 2.715.000 du vaccin AstraZeneca. En ce qui concerne les vaccins Moderna et Johnson & Johnson, 1.147.200 et 562.000 doses ont respectivement déjà été livrées. La large majorité de ces doses (12.245.695) ont été distribuées aux entités fédérées.

Pas moins de 7.123.510 doses sont arrivées en Flandre, 3.811.535 en Wallonie, 1.228.575 à Bruxelles et 82.075 en Communauté germanophone. Si certaines doses ne sont pas livrées aux entités fédérées, ces dernières sont réservées à la réserve stratégique, à l'armée, la justice, pour des essais cliniques, pour les expatriés belges et européens ainsi que pour les fonctionnaires européens. (Belga)

En Belgique, 77,7% des plus de 18 ans étaient primo-vaccinés le week-end dernier, chiffres repris par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). En date du 5 juillet, les chiffres de Sciensano sont même un peu plus élevés, frôlant les 80%. En Europe, 61,5% des citoyens adultes ont reçu une première dose de vaccin, et 40,3% sont entièrement vaccinés, selon les données du Vaccine Tracker du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Dans le groupe de tête de l'Union européenne, on retrouve les Pays-Bas, la Finlande et Malte. En Allemagne et en France, seuls environ 64% ont reçu au moins une dose. C'est encore un peu moins chez nos voisins luxembourgeois, avec 61,5%. Notre pays ne fait en revanche pas aussi bien pour la vaccination complète. Jusqu'à présent, 7.425.518 personnes ont reçu une première dose et 4.249.640 ont reçu les deux doses nécessaires. Ainsi, le cap des 70% de vaccination est atteint chez les plus de 35 ans sur l'ensemble du territoire pour la première dose, et chez les plus de 65 ans pour la vaccination complète.Que ce soit pour la première ou la deuxième dose, on note toujours des différences entre les régions. Pour rappel, les données sont enregistrées sur base du lieu de résidence et non du lieu de vaccination. Ainsi, la couverture vaccinale de la première dose chez les plus de 18 ans est de 75% en Wallonie, 86% en Flandre et 57% à Bruxelles. 46% des Flamands et 49% des Wallons sont entièrement vaccinés, contre 38% en Région bruxelloise. Le cap des 70% de population vaccinée à Bruxelles estimé nécessaire à l'échelle mondiale pour venir à bout de la pandémie de coronavirus ne sera donc pas attteint d'ici la semaine prochaine, contrairement à ce qu'avait espéré la Commission communautaire commune. Il est notamment plus difficile de convaincre dans les tranches d'âge plus jeunes. La Flandre a décidé de son côté de mettre les bouchées doubles sur les deuxièmes injections. A la fin du mois de juillet, 80% des adultes devraient être totalement vaccinés au nord du pays. C'est ce qu'a déclaré le ministre flamand de la Santé Wouter Beke (CD&V). "L'ambition est de pratiquement doubler le degré de vaccination complète de la population adulte d'ici fin juillet", a déclaré Dirk Dewolf, administrateur général de l''agence sanitaire du nord du pays (Agentschap Zorg en Gezondheid). .Selon le ministre Beke, 99,4% des adultes vivant en Flandre ont reçu une invitation à la vaccination. "Dans un centre de vaccination sur trois, tous les plus de 18 ans ont déjà été invités", a ajouté le ministre. "De cette manière, nous respectons notre engagement de donner à chaque adulte en Flandre la possibilité de recevoir une première injection avant le 11 juillet."