Le parquet général a décidé de faire appel de la libération sous conditions de Stéphane Moreau, inculpé dans le cadre du dossier Nethys, a indiqué Christian De Valkeneer, le procureur général de Liège. Stéphane Moreau reste en détention. Stéphane Moreau devra attendre la décision de la chambre des mises en accusation dans les 15 jours. Il reste, en attendant, écroué à la prison de Lantin.

Pol Heyse, libéré sous conditions, ne pourront en outre pas prendre contact avec plusieurs personnes énumérées par la chambre du conseil.

Les deux hommes, anciens administrateurs de Nethys, sont accusés d'abus de biens sociaux et détournement par personne exerçant une fonction publique. Stéphane Moreau est également inculpé de faux, d'usage de faux et d'escroquerie.

Diego Aquilina, belgaimage
Diego Aquilina © belgaimage

Diego Aquilina, ex-CEO de l'assureur Intégrale et ancien membre indépendant du conseil d'administration de Nethys sous le règne de Stéphane Moreau, a à son tour été inculpé d'abus de biens sociaux et de détournement par une personne exerçant une fonction publique. Il a été relâché sous conditions.

Conditions de détention

Les avocats de Moreau et Heyse se sont exprimés face à la presse, peu après être passés devant la chambre du conseil. Ils ont notamment expliqué que les conditions de détention de leur client étaient difficiles.

Me Buyle, l'avocat de Pol Heyse, a expliqué que son client a vécu dans des conditions inhumaines et est désormais dans une situation de désarroi. "M. Heyse est quelqu'un qui n'a jamais eu la moindre procédure pénale à son encontre, jamais de transaction pénale, jamais même une enquête. Il est peut-être la seule des personnes inculpées à être dans cette situation d'intégrité. Il est dans un état de désarroi. En outre, il a été retenu dans un cachot à Bruxelles dans des conditions inhumaines et dégradantes par un froid gelant, sans couverture et dans des bruits hallucinants. De plus, il est emprisonné à la prison de Lantin, où la Belgique a été condamnée à plusieurs reprises pour traitements inhumain et dégradants", a indiqué Me Buyle face à la presse.

Pour Me Masset, l'avocat de Stéphane Moreau, son client est batailleur, malgré qu'il soit incarcéré dans une prison où les conditions sont difficiles. "M. Moreau est combatif et ne perçoit pas l'utilité d'une détention préventive. On ne peut pas dire qu'il vit bien cette incarcération, on sait que Lantin est une prison difficile, au-delà même de la privation de liberté elle-même, c'est effectivement difficile."

Le parquet général a décidé de faire appel de la libération sous conditions de Stéphane Moreau, inculpé dans le cadre du dossier Nethys, a indiqué Christian De Valkeneer, le procureur général de Liège. Stéphane Moreau reste en détention. Stéphane Moreau devra attendre la décision de la chambre des mises en accusation dans les 15 jours. Il reste, en attendant, écroué à la prison de Lantin. Pol Heyse, libéré sous conditions, ne pourront en outre pas prendre contact avec plusieurs personnes énumérées par la chambre du conseil. Les deux hommes, anciens administrateurs de Nethys, sont accusés d'abus de biens sociaux et détournement par personne exerçant une fonction publique. Stéphane Moreau est également inculpé de faux, d'usage de faux et d'escroquerie.Diego Aquilina, ex-CEO de l'assureur Intégrale et ancien membre indépendant du conseil d'administration de Nethys sous le règne de Stéphane Moreau, a à son tour été inculpé d'abus de biens sociaux et de détournement par une personne exerçant une fonction publique. Il a été relâché sous conditions. Les avocats de Moreau et Heyse se sont exprimés face à la presse, peu après être passés devant la chambre du conseil. Ils ont notamment expliqué que les conditions de détention de leur client étaient difficiles. Me Buyle, l'avocat de Pol Heyse, a expliqué que son client a vécu dans des conditions inhumaines et est désormais dans une situation de désarroi. "M. Heyse est quelqu'un qui n'a jamais eu la moindre procédure pénale à son encontre, jamais de transaction pénale, jamais même une enquête. Il est peut-être la seule des personnes inculpées à être dans cette situation d'intégrité. Il est dans un état de désarroi. En outre, il a été retenu dans un cachot à Bruxelles dans des conditions inhumaines et dégradantes par un froid gelant, sans couverture et dans des bruits hallucinants. De plus, il est emprisonné à la prison de Lantin, où la Belgique a été condamnée à plusieurs reprises pour traitements inhumain et dégradants", a indiqué Me Buyle face à la presse.Pour Me Masset, l'avocat de Stéphane Moreau, son client est batailleur, malgré qu'il soit incarcéré dans une prison où les conditions sont difficiles. "M. Moreau est combatif et ne perçoit pas l'utilité d'une détention préventive. On ne peut pas dire qu'il vit bien cette incarcération, on sait que Lantin est une prison difficile, au-delà même de la privation de liberté elle-même, c'est effectivement difficile."