Diego Aquilina était auditionné depuis mardi matin par les enquêteurs de l'office central de répression de la corruption (OCRC). Il a passé la nuit en cellule avant d'être inculpé mercredi et d'être relâché sous conditions.

Après François Fornieri, Pierre Meyers, Jacques Tison, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer, Diego Aquilina est le 7e inculpé dans le dossier Nethys.

Ancien CEO d'Integrale, Diego Aquilina a été révoqué le 30 avril dernier. Il s'était fait octroyer de très substantielles indemnités de rétention.

Il est notamment un ancien membre indépendant du conseil d'administration de Nethys, sous le règne de Stéphane Moreau. Selon L'Echo, Stéphane Moreau, Pol Heyse, Bénédicte Bayer et Diego Aquilina auraient reçu des indemnités dites de rétention de 14,47 millions d'euros de la part de Nethys.

Diego Aquilina était auditionné depuis mardi matin par les enquêteurs de l'office central de répression de la corruption (OCRC). Il a passé la nuit en cellule avant d'être inculpé mercredi et d'être relâché sous conditions. Après François Fornieri, Pierre Meyers, Jacques Tison, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer, Diego Aquilina est le 7e inculpé dans le dossier Nethys.Ancien CEO d'Integrale, Diego Aquilina a été révoqué le 30 avril dernier. Il s'était fait octroyer de très substantielles indemnités de rétention. Il est notamment un ancien membre indépendant du conseil d'administration de Nethys, sous le règne de Stéphane Moreau. Selon L'Echo, Stéphane Moreau, Pol Heyse, Bénédicte Bayer et Diego Aquilina auraient reçu des indemnités dites de rétention de 14,47 millions d'euros de la part de Nethys.