Le nombre moyen d'infections au coronavirus s'élevait à 2.407,6 nouveaux cas par jour entre le 19 et le 25 février, une hausse de 19% par rapport à la semaine précédente. Le nombre d'infections quotidiennes reste encore trop élevé pour décider d'un assouplissement. Il faudrait pour cela que les nouvelles infections descendent en-dessous de 800, et ce niveau devrait persister pendant au moins trois semaines.
...

Le nombre moyen d'infections au coronavirus s'élevait à 2.407,6 nouveaux cas par jour entre le 19 et le 25 février, une hausse de 19% par rapport à la semaine précédente. Le nombre d'infections quotidiennes reste encore trop élevé pour décider d'un assouplissement. Il faudrait pour cela que les nouvelles infections descendent en-dessous de 800, et ce niveau devrait persister pendant au moins trois semaines.Ce dimanche la hausse était encore de 23%, ce samedi de 26%. Cela signifie que la croissance est toujours bien là mais qu'elle a tendance à diminuer légèrement.C'est d'ailleurs pour cette raison que le comité de concertation n'a procédé à aucun assouplissement des règles sanitaires ce vendredi. "La situation reste particulièrement délicate, a expliqué Alexander De Croo. Après des semaines où les chiffres étaient sur un plateau assez élevé, nous avons constaté qu'ils augmentaient. La pression sur nos soins intensifs augmente. Le nombre de cas confirmés a augmenté d'un quart, les hospitalisations était de 200 hier, et elles augmentent partout, ce qui nous oblige à une très grande prudence, car ces variants sont beaucoup plus contagieux."Entre le 11 et le 25 février, l'incidence du virus était de 269,4 nouvelles infections pour 100.000 habitants en moyenne en Belgique, un chiffre en augmentation de 4%. Le nombre de cas diagnostiqués augmente dans toutes les provinces, sauf dans le Limbourg. C'est en Brabant Wallon que la hausse est la plus marquée avec une augmentation de 49,6% des cas sur la semaine écoulée. Suivie par la province du Hainaut (+36,2%) et d'Anvers (+27,5%).En chiffres absolus sur la semaine écoulée (du 19 au 25 février), la Flandre orientale compte toujours le plus grand nombre de cas confirmés de coronavirus (2.775 cas), un chiffre en augmentation par rapport à la semaine dernière. En termes d'incidence sur les 14 derniers jours, le Luxembourg et la Flandre orientale sont les provinces les touchées avec respectivement 353 et 344 infections pour 100.000 habitants.Entre le 19 et le 25 février toujours, 39.800 tests en moyenne ont été effectués chaque jour, soit une progression de 4%Entre le 22 et le 28 février, il y a eu en moyenne 149,7 admissions à l'hôpital par jour, soit une augmentation de 25% par rapport à semaine précédente. Au total, 1.898 personnes sont hospitalisées en raison du Covid-19, dont 408 patients (+3%) traités en soins intensifs, selon les chiffres de Sciensano mis à jour lundi matin.Le taux de reproduction du virus est de 1,17, une augmentation par rapport à la semaine dernière. Il s'agit du nombre moyen de nouveaux cas causés par une personne infectée dans une population sans immunité. Un taux supérieur à 1 signifie qu'une personne contaminée en contamine en moyenne plus d'une autre et donc que l'épidémie progresse. Le taux à l'échelle de la Belgique est calculé sur base des hospitalisations.Le taux de positivité, qui rapporte le nombre de cas au nombre de tests, se situe à 6,8%, un indicateur qui continue à augmenter légèrement sur moyenne hebdomadaire, après plusieurs semaines aux alentours de 5. Cela signifie que sur 100 tests effectués, 6,8 personnes en moyenne sont positives. Plus ce chiffre est haut, plus la situation est mauvaise. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le taux de positivité ne devrait pas dépasser 5 % pendant au moins deux semaines afin de pouvoir considérer que l'épidémie est sous contrôle. Le gouvernement belge avait avancé le taux de 3% pour parler d'assouplissement.Chez vousLa carte ci-dessous indique le nombre d'infections pour 100.000 habitants par commune au cours des deux dernières semaines: plus il y a d'infections enregistrées, plus la couleur de la commune vire vers le rouge foncé. Il ne s'agit pas du nombre de cas mais de l'incidence. L'incidence prend en compte la population dans son calcul.Depuis début septembre, l'Institut fédéral de santé Sciensano diffuse l'incidence sur les 14 derniers jours. Un chiffre de 1 000 signifie par exemple que 1% de la population a été infectée au cours des 14 derniers jours. Trois communes dépasse une incidence de 1000: Tellin (2497), Wellin (1898) et Beauraing (1234). Toutes les autres communes belges comptent donc moins de 1% de cas positifs parmi leur population.Le seuil d'alerte le plus élevé du Centre européen de contrôle des maladies (ECDC) est toujours de 960. En Belgique, trois des 581 communes dépassent le seuil d'alerte européen. Deux communes ne comptabilisent aucun cas de coronavirus: Herstappe et Lontzen.